Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 09:40

Un poème chanté raconte les mémoires de Thérèse de Lisieux, sa mère morte qui est "au ciel", petite dernière, deux soeurs aînées lui sont des substituts maternelles(situation courante autrefois). Elle raconte le Noël de sa 14e année son père qui soupire: "enfin c'est la dernière année". Car à 14 ans, à cette époque, dans la bourgeoisie, on devenait une jeune fille se préparant au mariage, dans les milieux populaires dès l'âge de 12 ans on travaillait. Plus de Noël, peut être préparerait t-elle sa dote consistant notamment en robes cousues par elle même, son père vieillissant voyait arrivé avec soulagement, le moment où un époux l'aura à sa charge. Devant la réaction de son père, Thérèse, part dans sa chambre où ses soeurs la consolent. Thérèze se refuse a devenir une femme adulte choyant son entourage, elle veut rester l'enfant choyé, ce qui à notre époque, serait normal à 14 ans, est à cette époque une réaction immature.

Une personne née au début du XXe s dans un village savoyard, qui était "vieille demoiselle", me dit qu'à 14 ans, un homme la demanda en mariage à ses parents, le trouvant "vieux", elle s'enfuit dans le pré pour toute réponse, et sa mère éconduit le jeune homme en disant "elle ne veut pas se marier". Dans le village, on se mariait souvent entre 15 et 18 ans à cette époque.

En devenant religieuse, Thérèse avait l'impression de se rapprocher de sa mère, et Dieu devenait un substitut paternelle, et les autres religieuses, "ses soeurs" remplaçaient celles du sang(l'une de ses soeurs de sang d'ailleurs qui lui avait servi de substitut maternel n'était - elle pas carmélite?), son paradis à elle c'était l'enfance à vie, l'enfant, un être pur aimé de tous. Bien sûr, les vocations religieuses contemplatives ne relèvent pas toutes du même schéma, mais une religieuse me confia que vers 40 ans, bien des religieuses ressentaient la frustration de l'absence de maternité, compensaient en "maternant" les novices, ce que ces dernières trouvaient parfois "pénibles", et lorsque, faute de vocations, des couvents se vidaient de jeunes, le désespoir et le doute accablaient les vieilles religieuses.

Cependant, Thérèse la contemplative, admirait Jeanne d'Arc, la guerrière, dans beau poëme chanté à notre époque par Natasha St Pierre, elle exprime son désir d'absolue, d'un amour pur du divin jusqu'au sacrifice de sa vie, un amour adulte sublimé. Dieu, un substitut de père solide à qui la paternité ne semblera pas trop lourde comme ce fut le cas de son père biologique, angoissé par l'âge, le veuvage, et la dépendance affective envers lui à laquelle Thérèse, avant sa vocation et ses 14 ans semblait ne pas vouloir renoncer. Dans son coeur meurtri, Thérèse était orpheline de mère, abandonnée par son père, Dieu et le couvent devenait ses parents adoptifs, la peur de l'abandon la quittait, lui permettant de devenir adulte, d'où son identification à une femme d'action au service de Dieu, Jeanne d'Arc.

Elle eut donc aimé être une femme d'action, sans doute, son époque, son éducation, ne la prépara qu'au sacrifice du renoncement par amour, une force qu'elle offrait au monde, et non pas aux efforts usant pour surmonter les difficultés du quotidien qui font de vous une femme d'action. Sympathique et touchante jeune femme, victime de son époque, Ste Thérèse de Lisieux n'est cependant pas un maître à penser ou exemple que l'écolobabisme, religion de la Vie, inscrirait dans son calendrier écolobabiste(voir plus bas)

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite en ligne 24/07/2015 16:34

Je suis passée faire un tour sur ton site. Continue! Peux-tu me mettre en partenaire car je t'ai mis sur mon site.

A bientôt.

telephone gay 08/05/2015 14:01

Je vous remercie tout d’abord pour ce blog génial. Je viens tous les jours week end compris ! Bonne continuation

auteur 05/05/2015 15:42

merci et continuer dans un esprit jeune 4 fois 20!

voyance par mail gratuite 04/05/2015 11:46

C'est avec plaisir que je regarde votre site ; il est formidable .j'ai bientôt quatre vingt printemps et je passe du temps vraiment très agréable à lire vos jolis partages .Continuez ainsi et encore merci.

voyance gratuite par email 19/03/2015 10:47

Merci pour ces conseils forts intéressants, cela fait vraiment plaisir de tomber sur des articles aussi intéressants que les votre ! Je vous souhaite santé, longévité, succès, bonheur et la paix du coeur.

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages