Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 15:11

La politique migratoire des dirigeants européens favorables à la migration en masse du reste du monde sur le sol européen, est une politique de vampires.

Des vampires ont d’abord permis qu’une catastrophe comme la première guerre mondiale eut lieu, faisant couler le sang de la jeunesse et dont la France ne se releva pas, la disparition des hommes dans les campagnes, favorisa l’exode rurale des femmes après guerre vers les grandes villes, exode qui augmentera après guerre avec le perfectionnement de la mécanisation, de la chimie dans le domaine agricole et l’industrialisation stimulée par les deux guerres mondiales , avec notamment le développement de la sidérurgie. C’est ce monde là, celui des années 50 qui vit s’accroître les bénéfices puis la baisse démographique après le baby boum d’après guerre, compensé en France par l’expulsion des « pieds noirs » d’Algérie, qui mit en place le monde sécuritaire de la protection sociale. On peut donc dire que ce fut le sang versé des jeunes qui fit naître les pensions sociales des retraités .

Mais l’endettement de la France, de l’Europe, de notre caisse de sécurité sociale inquiète les vampires, la population européenne vieillit du fait d’une culpabilisation des familles nombreuses( peur de la démographie qui déjà avec le nazisme justifia une politique de conquêtes, mépris pour « les familles de lapins »)du travail féminin en dehors du cadre familial et rural qui apparut lui aussi au cours de la 1er guerre mondiale, par nécessité, puis par la volonté des femmes de s’affirmer en tant que personne sociale , d’être « indépendante ».

Nos vampires eurent alors une idée « lumineuse » : compenser par l’encouragement de la migration extra- européenne le vieillissement démographique. Cette idée d’autre part ne pouvait que plaire à la mouvance mondialiste qui avait court depuis l’avènement du communiste internationaliste russo – européen et son jumeau , le grand capitalisme international, et qui survécut en Europe à la mort de ce dernier, et même, avec l’affaiblissement des états – nations européens, connut une seconde jeunesse avec le renforcement du capitalisme international et ses multinationales . Cette mouvance mondialisme donc, que ce soit par idéal « anti –raciste » ou part l’asservissement de l’état – nation aux grands capitaux, prônait le métissage des peuples, qui pour les uns devaient déboucher sur une paix mondiale, et pour les autres augmentait la mobilité et donc la disponibilité salariale débouchant sur l’exploitation des salariés par nivellement par le bas des salaires.

Dès l’an 2000 donc, une législation devant favoriser la migration extra – européenne dans l’espoir de financer les retraites des futurs retraités européens, allemands surtout, mais soutenu par l’idéologie internationaliste des « bobos de gauche » français se mit en place :

Extrait de Diplomatie n° 74 : l’U.E face à l’immigration, auteur : Gérard – François Dumont, professeur à l’université Paris - Sorbonne, président de la revue population&avenir

…22 novembre 2000 : la commission européenne pour une politique communautaire en matière d’immigration présente une sorte de « feu vert » en direction des travailleurs de pays tiers qui souhaiteraient migrer, en appelant à l’ouverture des « canaux de l’immigration légale…aux travailleurs migrants » ce qui serait le corollaire du vieillissement de la population ».

En 2003, la communication de la commission sur « l’immigration, l’intégration et l’emploi » au conseil ,au parlement européen, au comité économique et social européen et au comité des régions pose la question : « l’immigration est – elle une solution à l’évolution démographique ? » Elle considère qu’ »il est de plus en plus probable que les flux d’immigration continue vont s’accroître et qu’ils seront plus que jamais nécessaire ». En effet la tendance à la diminution de la population européenne active potentielle, alliée à divers facteurs d’incitation dans les pays en voie de développement, est susceptible de générer un flux durable d’immigrants au cours des prochaines décennies. De plus elle peut contribuer à étaler sur une plus longue période les retombées des évolutions démographiques qui se dérouleront entre 2010 et 2030, tout en ne pouvant à elle seule – il ne faut pas l’oublier – contrer les effets du vieillissement de la population. »

Autre exemple : en mars 2005, la commission, dans sa communication sur le livre vert intitulée : « Face aux changements démographiques, une nouvelle solidarité entre les générations », souligne à nouveau la contribution possible de l’immigration extra – européenne à la compensation de la baisse de la population active d’ici à 2025. Elle rappelle, en particulier, que cette « immigration économique sera aussi, en grande partie, une immigration de peuplement (imposant)d’assurer une gestion efficace et transparente de l’admission des ressortissants d’états tiers ». Depuis la commission organise des débats européens portant sur les enjeux économiques et sociaux du vieillissement démographique et, en particulier, sur l’option consistant à recourir plus largement à l’immigration pour en compenser les effets négatifs.

…L’espace Schengen a été élargi sans tenir compte ni de la géographie qui restreint considérablement la possibilité pour certains pays de contrôler leurs frontières extérieures communes, ni la capacité de certains pays à le faire. Or l’ouverture migratoire et le contrôle de l’immigration constituent les deux faces d’une même pièce. D’où les multiples tensions sur la question migratoire, sachant que la commission européenne semble se refuser à déclarer que l’U.E , comme tout ensemble politique , a le droit, le devoir, de contrôler ses frontières pour assurer la sécurité sur son territoire . Semblant partager ce point de vue, le président français élu en 2012,(F. Hollande) a longtemps été un thuriféraire de Schengen. Pourtant, le 12 mars 2015 à Paris, la France a plaidé, par la voix de son ministe de l’intérieur , B. Cazeneuve, pour l’instauration de contrôles « systématiques et coordonnés » aux frontières extérieures de Schengen. Un discours qui signifie bien que ces frontières lui semblent trop largement ouvertes pour assurer la sécurité dans l’espace Schengen face à des menaces que le ministre estime « d’un niveau extrêmement élevé ».

…Le mouvement migratoire dans l’U.E à 28 est fort différent selon les pays, notamment en raison des logiques de répulsion ou d’attraction propres à chacun d’entre eux. Ainsi en 2013, le solde migratoire positif de l’ensemble de l’U.E vis-à-vis de l’extérieur a été de 1,66 millions. Mais les 28 pays de l’U.E se répartissent en deux groupes : 15 ont un solde migratoire positif, 13 un solde négatif. …Les principaux pays d’immigration extra – européenne sont : l’Allemagne, la France et le royaume uni. A l’opposé, quelques pays comme le Luxembourg, la Finlande, ou l’Irlande, comptent un faible pourcentage d’immigrants non européens. Les pays de l’U.E ont donc des besoins différents en ce qui concerne leurs frontières migratoires (voir graphique mouvement migratoire, taux d’accroissement migratoire de 20% pour le Luxembourg, contre 17,5% de diminution de population pour Chypre.)

Sur ce même graphique on peut être surpris de voir un taux d’accroissement migratoire aussi haut pour le Luxembourg de migration essentiellement européenne, et des taux aussi bas pour la France en 2013. Mais la comparaison me semble impossible, la migration essentiellement européenne peut être plus facile à comptabilisée car le plus souvent légale, tandis que la migration extra européenne le plus souvent illégale est donc difficilement comptabilisée. De plus, la naturalisation plus ou moins exigeante selon les pays, le droit du sol et le regroupement familial peuvent en France fournir un faible taux d’accroissement migratoire du fait des facilités et rapidité d’obtention de la nationalité française. Les taux d’accroissement migratoires ne sont donc pas comparable d’un pays à l’autre. Et surtout, du fait de l’espace Schengen, l’augmentation migratoire dans un pays par des migrants avec qui la langue, la proximité géographique, l’histoire colonial le lie, peut se traduire selon le contexte politique ou économique par un transfert vers d’autres pays :

Ainsi , le champs de la migration marocaine, au départ essentiellement tourné vers la France et l’Espagne, s’est ensuite élargi à la Belgique et les Pays-Bas, et plus récemment, à l’Italie et même à l’Allemagne. L’immigration turque a connu un mouvement similaire d’extension à partir de l’Allemagne vers, l’Autriche, la France, les pays - Bas, la Suisse, la Belgique, Le Danemark.

Diplomatie 76

Mais pourquoi donc parler aujourd'hui de "politiques vampires"? Et bien tout simplement parce que nos politiques ne parlent pas simplement d'acceuillir temporairement les réfugiés d'Afrique ou du Proche Orient, mais de Angela Merckel parle de les "intégrer à la société allemande", de plus, à chaque conflit, censé déboucher sur la démocratie, la fin d'une guerre et l'apparition d'une nouvelle autorité civile, la fin d'un régime de corruption ou de terreur, Kosovo, Afganisthan, Lybie, pays du Mahgreb, on assiste à un flux de réfugiés qui ne repartent pas, des hommes jeunes qui demandent asile au lieu de rejoindre l'armée régulière de leur pays.

On peut donc se demander si l'annonce d'Angela Merckel "l'Allemagne peut acceuillir 800 000 réfugiés" et se propose de les intégrer, on peut se demander s'il s'agit d'une "bourde" ou si elle agit en continuité avec la politique européenne depuis l'an 2000: encourager une politique migratoire, payer les retraites sans se soucier si l'économie européenne sera employer cet apport d'hommes jeunes ou si cela n'aura d'autre effet que la baisse des salaires et donc des cotisations, et s'il y a gain, ce gain compensera t-il les fuites de devises vers l'étranger si la famille y est restée ou les frais du "regroupement familial" qui suivra.

Mais je dis politique de vampires car l'obsession de préserver les retraites risque tout simplement de faire disparaître notre identité culturelle, engendrer des troubles liés au communautarisme, voire une guerre civile avec ceux qui refuseront l'inévitable islamisation des pays européens. Bien sûr, il faut rester optimiste, bien sûr on peut espérer que les musulmans, comme les catholiques, prendront leurs distances avec leur concept religieux, mais ce n'est pas le chemin qu'ils semblent suivre: les mosquées poussent comme des champignons en automne, le prosélytisme djihadiste a le vent en poupe, des femmes âgées, nées en France, qui ne se sont jamais voilées, se voilent subitement, comme obéissant à une consigne, les réclamations spécifiques à l'Islam se font entendre dans les cantines, dans les hôpitaux, les piscines, les lieux de travail, des rues sont occupées, "squattées" par la prière. Tout cela fait que ce que l'on peut observer aujourd'hui: l'impossibilité de vivre sans persécutions et craindre pour sa vie dans un pays musulman quand on n'est pas musulman, a tout lieu de se reproduire dans les pays européens où les musulmans deviendront largement majoritaires. Selon le rapport du 27 janvier 2011 de Pew rechearch center, le nombre de musulmans en France serait de 7,5 millions, ce chiffre serait à revoir à la hausse quand on voit le flux de réfugiés à majorité musulmans et que l'on constate, comme Robert Ménard, maire de Béziers, les forts pourcentages d'enfants à prénoms musulmans, soit 64,6% annonça le maire de Béziers. En 2011, Azouz Begag, ministre délégué entre 2005 à 2007 à l'égalité des chances sous le gouvernement Villepin, annonçait déjà en 2011 "15 à 20 millions de musulmans" en France. La France compte 64,3 millions d'habitants en métropole, avec seulement 8 millions de musulmans, si l'on part d'un taux de natalité de 2 enfants par couple pour les non musulmans, et 4 pour les musulmans, en 3 générations, la moitié de la population sera musulmane, et à la 4e la population musulmane sera le double de la population française, ceci sans compter sur le flux migratoire!

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans politique
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite par email 07/12/2016 14:30

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

voyance par mail gratuite 21/03/2016 16:28

Merci pour nous donner autant de bonheur !

voyance mail gratuite 20/01/2016 10:58

Bonjour, j’adore vraiment ce que vous faites je me demande comment j'ai pu rater votre blog

voyance en ligne gratuite 18/01/2016 10:14

Je trouve votre site hyper génial, je vous souhaite pleins de succès car vous le méritez, bonne continuation et encore bravo pour ce superbe site !

voyance gratuite en ligne par mail 29/10/2015 11:25

Félicitation pour ton site que je visite quasiment chaque jour, il est très bien fait et agréable.

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages