Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 18:44

François Fillon ouvre le grand débat présidentiel par: "Nous sommes 11 candidats à l'élection présidentiel. On est cinq ici, ça pose un problème démocratique."Je conçois qu'au delà de cinq, un débât devienne difficile, déjà à cinq, le débat est interminable. Mais j'espère bien cependant entendre "les petits candidats", car l'intérêt d'un petit candidat c'est qu'il énonce des idées qui lui tiennent à coeur sans avoir à se soucier des réactions de tel ou tel soutien financier, ou même de tel ou tel parti de son électorat; et par le passé ce fut de petits candidats qui se positionnèrent sur des idées inédites qui font aujourd'hui largement débât:

- Le problème de l'écologie avec René Dumond

- le problème de l'immigration par Jean - Marie Le Pen qui lui valut une forte opposition de la classe politico - médiatique. Il mettait en garde contre les dangers d'une immigration incontrôlée, encouragée, et mettait en garde contre le communautarisme islamique, on le disait visionnaire fou et l'on assurait le bon peuple que cette population s'intégrerait aussi bine que les polonais ou italiens depuis le du début du siècle dernier, et que cette migration africaine sera toujours très minoritaire au sein de la communauté nationale. Aujourd'hui plus personne ne tient ce language, on prétend seulement organiser le "multiculturalisme". 

Pour moi, j'écoute ce débat pour voir si des idées politiques intéressantes s'en dégagent, et non pas pour savoir sur qui mon choix se portera aux présidentielles, car mon choix est déjà fait: c'est une question vitale: plus qu'un chef d'état, il faut un chef à la nation capable de redonner aux français la capacité de se défendre face au prosélytisme envahissant de l'islam radical et l'amour de leur patrie à tous les jeunes. Ce combat est celui du FN depuis toujours, et il a à sa tête une femme intelligente qui a la stature d'un chef d'état. 

Cependant, le vrai problème démocratique, est que la course présidentielle nécessite tant d'investissement financier qu'il entraîne chez les candidats des comportements qui les mettent en cause:

- Ce fut Nicolas Sarkosy à qui l'on reprocha le soutien financier de Lilliane Bettencourt(reproche pour moi inadmissible, je trouvais plus logique que cette femme milliardaire soutienne un homme politique qu'elle connaissait plutôt que de laisser encore plus d'argent à une fille elle même ayant déjà bénéficié du riche héritage de son père et fille ingrate qui traîne sa mère devant un tribunal!) Mais également ses comptes de campagne excessifs mis en cause par la cour des comptes.

- C'est Marine Le Pen obligée d'emprunter à une banque russe car les banques françaises refusent de la soutenir, alors qu'elle arrive en tête des sondages, ect...

- Et surtout la candidature aux présidentielles se fait sur sélection par l'argent ce qui n'a donc rien de démocratique! Un système de sélection démocratique devrait se faire de la manière suivante: chaque commune ou regroupement de communes vote pour un candidat répondant aux critères suivant: être né de parents français ou au moins un des deux et résider en Métropôle depuis au moins 15 années, jurer fidélité à la France et à la constitution française et ne tenir aucun précepte religieux au dessus de la loi française(ce qui exclut tout musulman pratiquant fidèle à la charia), avoir fait des études supérieurs(minimum bac +2), avoir dirigé une équipe ou une entreprise ou avoir été élu à des élections par suffrages universel(maire, délégué syndical ect..;), avoir travaillé au moins 5 ans d'affilé, avoir un casier judiciaire vierge. Puis ces candidats serait ensuite sélectionnés au niveau du département, puis de la région. Par région, le nombre de candidats retenus serait proportionnel à sa population, 1 candidat pour la région ayant le moins d'électeurs, 2 si une région a le double d'électeurs ect. Chaque candidat pourrait disposer gratuitement d'une salle gratuite dans chaque commune pour ses meeting, et du même passage télévisé(une chaîne publique pourrait même  être dédié à la campagne présidentielle), journaux et radio seraient aussi tenus d'interroger tous les candidats. Une indemnité de l'état pour les frais de transport et hôtellerie serait prévu, et aucun gros frais de campagne, de publicité(tractage publicitaire) ne serait autorisé, mais un livret avec le programme de tous les candidats sélectionnés pour l'élection présidentielle serait remis en mairie sur présentation de la carte électorale.

- Voyons maintenant les propositions de chaque participant

(résumé du Figaro et le Monde): 

- Si François Fillon réitère sa promesse d'une diminution de fonctionnaires - mais mieux payés

- Jean-Luc Mélenchon recrutera au contraire «60 000 enseignants parce que le problème de l'école est aussi devenu un problème de moyens», et Benoit Hamon plusieurs dizaines de milliers également, autour de 20.000.Emmanuel Macron remettra plus d'heures de cours à l'école primaire. «Et dans les ZEP, où on a concentré les difficultés, on porte le nombre d'élèves par classe à 12», déclare le leader «d'En marche!». Marine Le Pen entend elle «consacrer 50% du temps à l'école à l'apprentissage du français». Elle pense également «qu'il faut supprimer l'apprentissage des langues d'origine», et ajoute que «sans paix à l'école, il n'y a pas d'apprentissage possible».

- Bien, chacune de ces propositions sont certes, des questions intéressantes à discuter, mais ce n'est pas cela l'enjeu des présidentielles quand le pays est en danger! La France a essuyé une série d'attaques terroristes meurtrières du fait d'une poignée de djihadistes, et comme beaucoup d'autres pays européens nous avons sur notre sol de véritables bombes humaines à retardement et cette situation est uniquement le fruit d'une incompétence de nos états européens déficients, incapable d'assurer la première tâche d'un état: la maîtrise de ses frontières et l'ordre sur son territoire. Ce sujet ne viendra qu'en fin de débat, et, sans surprises, chaque candidat redonnera sa position sur ce sujet que l'on connait: seule Marine Le Pen réclame que la France assume le contrôle de ses frontières plutôt que s'en remettre à l'Europe. La situation est d'autant plus explosive qu'un deuxième facteur de chaos national existe: un chômage massif frappant les jeunes notamment, l'oisiveté ne peut que favoriser  la radicalisation religieuse de part le sentiment de rejet qu'elle entraîne et le passage à l'acte. Il faut donc en priorité examiner les propositions des candidats sur:

- Le chômage et la précarité

- la sécurité, le contrôle migratoire, et la lutte contre la radicalisation islamique.

- En ce qui concerne la sécurité, une réponse à donner dans l'urgence puisque les attentats se multiplient et que le flot migratoire continue, seule Marine Le Pen y répond puisque seules les mesures qu'elle préconise peuvent avoir un effet immédiat, que ce soit le contrôle de nos frontières, l'arrêt immédiat de l'immigration de masse, l'incarcération ou expulsion des fichés S, la fermeture de toutes les mosquées salafistes. Les autres mesures proposées par les candidats: police de proximité, contrôle des frontières européennes., lutte contre la précarité et le chômage ne peuvent soit ne pas avoir d'effet immédiat, soit même leur efficacité,  leur mise en place incertaine. Et lorsque E. Macron propose de porter à 12 le nombre d'élèves dans les ZEP qui concentre les difficultés, quand hélas, partout on voit des classes de plus de 30 élèves, des écoles qui ferment dans les campagnes contribuant à leur dépeuplement, est -il juste de récompenser par une meilleure qualité éducative ceux qui ne respectent pas leur enseignants?Bien que la politique d'nvestissement dans les banlieux aient été un échec constant depuis 50 ans, on continue. Quand la déferlante migratoire venue principalement d'Afrique commença, avant les 1er attentats, je disais aussi: mobilisation générale, ordre de tirer sur ceux qui forceraient le passage(par des militaires professionnels au début puis des volontaires), aide à la prise en charge dans les camps à proximité des foyers migratoires. Cependant, après avoir mis en place dans l'urgence le contrôle de nos frontières, on pourrait dans un 2e temps, effectivement, par une entente de pays à pays et non pas par lEurope, mutualiser la défense de nos frontières de la manière suivante:

- Mutualisation par une douane des pays européens concernés de la ligne suivante: depuis le détroit de Gilbratar toute la côte jusqu'à Monaco, puis jusqu'en Sicile et le sud de l'italie(talon de la botte), au delà, de part sa découpe, les nombreuses îles, grecques, la surveillance devient difficile, le contrôle devient maritime au niveau du détroit entre la sicile et la Tunisie, et le détroit entre l'Albanie et l' Italie. Une frontière terrestre pourrait également être mutualisé passant au nord de l'Italie, au sud de l'AUtriche, de la Hongrie puis la frontière polonaise avec les pays de l'Est. D'autre part, des accords doivent être trouvés avec les pays d'Afrique du nord, pour une police douanière d'une union méditerranéenne patrouillant dans les eaux territoriales de la côte africaine du Maroc à l'Egypte et les eaux territoriales de la Grèce. La France se doit de respecter son engagement d'interdire l'accès aux migrants du tunnel sous la Manche, et le renvoie immédiat de tous ceux qui le tenteraient.

En ce qui concerne le chômage, l'éducation:

- Marine Le Pen insiste avec juste raison sur la nécessité de renforcer les bases fondamentales(lecture, calcul, histoire, géographie...) qui sont à la base de la liberté de tout un chacun de se cultiver comme il l'entend. J'y ajouterai la nécessité de partager une conception de notre monde cohérente avec les connaissances scientifiques, d'où la nécessité de bases de Biologie dans le secondaire surtout(sciences de la Vie et du cosmos: la cellule base de construction de l'être vivant, l'ADN, la reproduction, échelle de grandeur du cosmos), à ce titre j'ai moi même élaboré une chaîne you tube avec deux séries: calendriers vidéo culturel et aidant à l'affirmation de soi pour les primaires, et documentaire science et religion, histoire religieuse, pour le 2e cycle des lycéens.

- Pour le chômage: il y a tout de même la nécessité d'innover,  tout en tenant compte des problèmes environnementaux, du danger du nucléaire pour lequel on finit par admettre les milliers de morts, les dangers incalculables pour le code génétique, pour peu que ces victimes restent anonymes, loin des yeux, afin de préserver notre petit cconfort au quotidien et éviter les remises en question. C'est pourquoi je pense qu'il est tant de lancer des grands travaux fédérateurs pour les peuples: notamment pour retrouver des relations sereines euro - africaine et mettre fin au terrorisme. 

Il nous faut mettre en oeuvre des complexes industrio - solaire dans le sahara sous protection d'une douane militaire méditerranéenne. Le Maroc lui, a déja construit une grande ferme solaire, et s'apprête à l'agrandir de manière monumentale. IL serait également souhaitable de pouvoir établir une voie navigable de l'Atlantique jusqu'en Egypte, reliée au Nil, et même par des canaux 2sdaires à d'autres pays africains de l'Afrique du Nord. C'est toute l'EUrope et les pays d'Afrique du nord qui doivent mutualiser leurs efforts: le Maroc avec l'Espane et le Portugal, la France avec l'Algérie, voir relier le Mali, la Tunisie relier ce canal au lac pollué de Gafsa qui pourrait constituer un port intérieur. L'Italie et autre pays européens pourrait poursuivre le projet à travers la LIbye, et l'égypte relié ce canal à une ancienne branche du Nil. L'effort diplomatique devrait êre axé à renforcer des régimes stables, en Libye, assemblage de tribus rivales, un régime parlementaire représentant toutes les tribus dans le cadre d'une royauté constitutionnelle semble être le meilleur cadre étatique adapté à ce pays. 

- En ce qui concerne l'Algérie, au vue de l'importance de la population franco - algérienne , et du fait du non respect des accords d' Evian, il serait souhaitable que l'Algérie laisse à disposition de la France un territoire saharien pour une petite Algérie française, une terre désertique que le canal pourrait permettre de viabiliser et favoriser donc, principalement, une migration franco - algérienne inversée. En cas de refus, toute migration de l'Algérie vers la France sera bloqué  et tous les nationaux algériens résidant en France devraient être renvoyés. En effet, du fait de la baisse du prix du pétrole, du fait de l'épuisement du pétrole algérien, il est à craindre en Algérie une crise sans commune mesure des précédentes et une migration massive vers la France à laquelle nous devrons faire face.

 

Maintenant étudions les mesures "phares" des candidats.  

- Marine Le Pen, dès le début de l'émission avertit: elle veut s'affranchir à la fois de la tutelle de l'Europe, intermédiaire de la tutelle de l'Allemagne d'Angela Merckel.  

Figaro: Marine Le Pen prône le «patriotisme économique»: «Les responsables politiques cherchent toujours à culpabiliser les Français. Il faut revenir à un État stratège. Moi comme présidente, ce qui m'importe, c'est le travail des Français, je ne suis pas chargé de développer l'emploi chez les voisins». Répondant à la candidate frontiste, le candidat Les Républicains envoie un missile à son adversaire: «Le vrai serial killer du pouvoir d'achat, c'est vous Mme Le Pen avec la sortie de la zone euro. Vous entraînez le pays vers un véritable chaos économique. On ne sort pas de l'UE pour une aventure qui conduirait à la ruine des emprunteurs et des épargnants».

- Je ne peux que l'approuver, depuis longtemps je lutte contre cette contradiction entre la vertu écologique qui prône la lutte contre le réchauffement climatique et le CO2 et une économie mondialiste de gaspillage qui importe et exporte un produit qui pourrait être produit et consommer localement, à des dizaines de milliers de km, des produits de consommation de base dont les composants viennent de différentes régions du monde! Marine Le Pen le rappela d'ailleurs. On pourrait trouver une multitude d'exemples de patriotisme économique. Pour des raisons économiques, on vit nos chêneraie, nos chataigneraie au profit de sapinière à basse altitude, les noyers, idem, plus d'huile de noix dans nos campagnes, ce n'est que très récemment que l'on s'intéresse de nouveau à l'huile de noix et ses précieuses vertus. Résultat: une très forte diminution de la capacité chlorophyle de nos forêts à absorber le gaz carbonique et rejeter de l' oxygène, une perte pour la vie animale et nos pauvres sangliers que certains voudraient éliminer du fait des ravages dans les cultures(je suis contre les  élevages intensifs qui ne respectent pas la vie animale, favorable à la chasse sans décimé le gibier bien entendu), alors que le cerf est l'artisan des clairières car en hiver il ronge les écorces et décime les jeunes arbres, le sanglier lui, protège des incendies car comme la chèvre il a un rôle de débroussailleur. Mais revenons à notre huile de noix, elle n'a qu'un défaut: son prix! Hors un protectionisme patriotique, qui aurait de plus un intérêt environnemental majeur, consisterait à ce que l'état encourage les plantations de noyers pour la production d'huile en proposant aux paysans le rachat de l'invendu à l'approche d'une nouvelle récolte. Cette huile serait mélangé à de l'huile de tournesol afin que son prix soit compétitif.

Quant à la réponse de son adversaire, elle reflète le grand clivage politique français actuel comme les journalistes le reconnaissent maintenant: les souverainistes, et les pro- européens, porte ouverte du mondialisme. Mais en fait, ce n'est pas en 2 catégories qu'il nous faut classer les politiques mais en trois: les souverainistes dont Marine Le Pen, Villiers, Dupond de ST Aignant, les mondialistes, et ...Jean Luc Mélenchon! EN effet Jean Luc Mélenchon se dit souverainiste pour s'affranchir de l'Europe de la finance, des traités transatlantique, mais ne parle pas de contrôle des frontières, c'est donc un mondialiste de la paupérisation qui ne peut que suivre la poursuite d'une immigation de masse incontrôlée actuelle, c'est l'histoire de Rome qui forma les barbares qui se retournèrent contre elle, mais sans la christianisation qui permit l'assimilation après une période de troubles et de massacres des barbares et la naissance de royautés, de l'empire de Charlemagne, soumis à l'influence papale. L'islamisation, elle, nous fera retourner des siècles en arrière, et les gains de la dure lutte des féministes  seront perdus pour longtemps, notre histoire se calquera sur celle des chrétiens d'orient.

- Benoît Hamon: le revenu universel

Je n'arrive même pas à comprendre comment un candidat peut proposer une telle mesure sans se rallier au camps des souverainistes! A croire qu'il veut que l'immigration non seulement ne soit pas contrôlée mais augmente! 

Autrement, dans une perspective souverainiste avec un job universel également, pourquoi pas? Mais en ce qui me concerne, je préfèrerais un smic pour tous les chômeurs qui accepteraient un travail proposé par l'état et uniquement pour ceux là, avec l'obligation de l'état de proposer à tous un emploi publique, jusqu'à ce que ce chômeur trouve un emploi ou qu'un employeur privé le recrute par l'intermédiaire de pôle emploi. Pôle emploi devrait devenir un vrai manager, capable d'évaluer les capacités d'un demandeur et de lui proposer le poste qui semble le mieux adapté. De nombreux emplois publiques devraient en effet être disponibles si le projet "viabilisation du désert" voit le jour, si le service national, militaire ou civil voit le jour et nécessitera la mise en place de personnels dans les structures ou pour leur mises en place, pour des tâches visant à diminuer le coût d'innovation d'intérêt général(ex: pose de panneaux solaires, mise en place d' éoliennes, surveillance, sécurité,  ect...,)

- Macron: une mesure "phare", je n'en vois pas, mais je retiens cependant une bonne mesure: le remboursement à 100°/° des lunettes et prothèses auditives et soins dentaires

Car dans ces cas, c'est sûr, il n'y a pas de tricherie, c'est vitale pour celui qui est un travailleur et meieux vaut soigner des dents qu'une septicémie dont la porte d'entrée est dentaire!

- François Fillon:

- Pour moi, il n'y a pas que le programme d'un homme politique qui compte, il y a aussi l'homme. Un homme vénale qui pratique l'enrichississement personnel, dépense autant sur sa personne et dans le même temps parle de moralité, de travailler plus sans être payé en période de chômage, exige des autres ce qu'il n'exige pas de lui même, celui là n'a pas la stature d'un présidensiable! Certes, en dehors de Marine Le Pen, il est le seul à prévoir d'encadrer, limiter le flux migratoire, mais pro - européen. On peut douter cependant que d'une part ses mesures soient suffisantes, et d'autre part qu'il les applique étant données les contradictions du personnage. 

L'Europe d'aujourd'hui n'est pas démocratique, elle ne respecte pas les droits des peuples à disposer d'eux même, leur particularisme, ne respecte pas ses élus dans l'affaire de Marine Le Pen qui tweet 2 photos d'exécutions de Daesh, d'une part pour se défendre de l'odieux parallèle entre le FN qui n'a jamais pratiqué jusque là le terorisme et Daesh, et d'autre part ne pratique pas tout simplement la politique de l'Autruche face au danger. L' Europe, est celle de pays qui se voient comme de gros bourgeois désireux de parler affaires entre eux sans se préoccuper du sort du monde, vivre dans l'insouciance jusqu'à sa mort comme les rois déchus qui n'ont rien vu venir, comme les juifs d'Europe et d'Amérique qui n'ont pas su prendre à temps la juste mesure du danger du nazisme, comme la bourgeoisie arménienne et le clergé qui crurent que les turcs ne pouvaient tous les tuer et ne le comprirent qu'avant de mourir les premiers, comme les partisans du nucléaire en France à qui Three Mile Island, Tchernobyl, Fukhushima n'ont pas servi de leçon ect... 

Pour moi l'Europe, c'est l'entente des pays européens en matière de politique étrangère afin d'effacer la rivalité hors d'Europe, des accords entre eux sur leur zone d'influence, partenariat hors d' Europe, c'est une défense commune, une mutualisation des moyens, une politique commune pour le développement économique , la stabilité et le contrôle des naissances en Afrique. Il faudrait même avoir deux assemblée: l' Europe centrale qui incluerait la Russie et l'Union méditerranéenne qui engloberait tous les pays côtiers avec pour but: la paix(Proche orient en particulier), la fin des trafics et immigration illégale, voir piratage(on peux envisager une douane méditerranéenne pour le contrôle des côtes et eaux territoriales commune), et dont le projet phare serait l'implantation de zones industrio - artisano - solaire, viabilisation par la création d'Oasis, canal trans - saharien de la côte atlantique(frontière Maroc - Mauritanie) au lac de Ghafa en Tunisie puis de là jusqu'à un ancien bras du Nil et détournement en partie des eaux du Nil avant son embouchure dans une zone dépressionnaire d'Egypte qui est en dessous du niveau de la mer afin de créer un lac, un port fluvial, voir possibilité de pêche dans ses eaux. Les anti - européens de Marine et les pro - européens semblent irréconciliable. Mais une 3e voie ne serait -elle pas possible? La création de 2 monnaies, sur carte bancaire uniquement, avec l'Euro pour l'Europe centrale, et le Médit pour l'union méditerranéenne? La France pourrait être monnétairement divisée en 2 sur le plan monnétaire bancaire (avec le franc national comme monnaie): la carte monnétaire euro pour les régions de la moitié nord qui travaillerait prioritairement avec l'Europe centrale, et une zone sud avec la carte du médit, les régions sud investissant dans la zone saharienne et qui devraient en être les 1ères bénéficiaires. Peut - être cette proposition n'est pas la meilleure, mais il est important que sur la question de l'Europe tous les candidats se posent cette question: comment préserver l'échelle humaine de la nation où un citoyen peut se sentir représenter, son unité face au danger de désintégration pour une terre de conquête islamique non seulement réel mais imminent, tout en gardant une cohésion économique afin de ne pas être en rivalité hors d'Europe, avoir une politique étrangère de pacification et de développement de la zone méditerranéenne et Africaine, un impact pour favoriser le contrôle des naissances dans les pays source de migrants. 

 

 

 

 

 

 

 

 

suite: débat présidentiel: Mélenchon

- Mélenchon interpelle Marine Le Pen sur son interdiction du port du voile en publique, selon lui ce n'est pas applicable, même s'il reconnait que c'est un signe de soumission de la femme. Il s'insurge également contre les violences policières selon lui à l'origine des émeutes récentes des jeunes. C'est oublier que les violences ont commencé CONTRE les policiers, et quand des individus en viennent à attenter à leur vie, c'est la révolution, mais lorsque c'est au nom d'une communauté étrangère désireuse d'avoir son propre territoire et ses propres lois, cela s'appelle une invasion, l'invasion de l' internationale islamique. Alors, M Mélenchon, vous n'avez peut être pas tort, puisque l'interdiction même du voile intégrale est bravée par certaines soutenues par des riches prosélytes islamiques qui payent leur amende. Donc, finalement, l'habit les stigmatise, et puisque si, comme on dit, 100°/° des musulmans ne sont pas terroristes, 100°/° des terroristes sont musulmans, et bien il suffira d'instaurer légalement la discrimination au fasciès pour tous ceux dont la tenue ou la tenue de leur épouse, est la tenue provoquante des islamistes, et ceci afin de protéger les policiers accusés d'harcèlement: multiplication des contrôles(en s'excusant et souhaitant bon séjour s'il s'agit de touristes), discrimination à l'emploi autorisé, ne pas donner la nationalité française ect...Après tout, aussi bien en France qu'au USA à une époque, n'y a t-il pas eu légalement des cas de "discrimination" ironiquement dite "positive" pour jeunes issus de l'immigration ? 

- Mélenchon parle d'arrêter les guerres selon lui liées à de sombres manoeuvres politico-financières ce qui arrêtera l'immigration, mais en attendant: portes ouvertes!

Mélenchon ne regarde apparemment ni la télévision, ni internet! il ne voit pas que les affrontements entre chiite et sunnites sur un même territoire se sont multipliés, que presque toutes les rébellions se réclament ou finissent par s'allier à Al QaÏda, que les populations chétiennes sont régulièrement persécutées et massacrées? Une population migrante hétéroclite serait sans danger, liée uniquement à la guerre, ces guerres ne sont -elles pas le fruit de conflits intercommunautaires d'abords, et quand il n'y a pas de conflit, n'est ce pas uniquement en cas de dictature forte? Donc, l'hétérogénité de plus en plus grande sur notre territoire ne peut mener qu'à l'anarchie ou à la dictature (il y a déjà des signes de cela actuellement d'ailleurs). L'aide doit être au maximum sur place et une politique de retour pour ceux déjà présent doit être mise en place rapidement;

- Bon, encourager le bio dans les cantines, prôner une politique de changement énergétique c'est bien, mais cela ne se fera pas dans un contexte de tension voir d'anarchie, donc pas sans avoir réglé le problème de l'insécurité et de l'immigration. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite en ligne 11/07/2017 11:50

Merci pour tout ce travail que cela représente et pour tout le plaisir que j’y trouve

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages