Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 18:37
Que sous prétexte de ne pas faire de discrimination entre les sexes on envisage de mettre sur le même pied homme et femme me scandalise: A plus de 50ans, je n'ai jamais rencontré un homme dont la paternité ai entravé le parcours professionnel, mais très peu de femmes qui n'ont pas eu de répercussion professionnelle liée à la maternité ou d'autres qui précisément ont renoncés à une seconde grossesse pour ne pas bloquer leur carrière professionnelle quand elles occupaient un poste à haute responsabilitée.
Jusqu'à preuve du contraire, ce sont les femmes qui accouchent, elles que l'on encourage à allaiter leur nourrisson ce qui est guère compatible avec la reprise du travail, elles qui s'absentent en cas de problème d'enfant malade et personne pour le garder, elles qu'on embauchera pas si "elle a déjà un gosse, elle va faire le deuxième, pour un poste de responsable c'est pas souhaitable", elle qui le plus souvent doit "s'arranger" avec les problèmes des enfants, est le plus frustré par la séparation de son nourrisson, et doit s'arranger aussi parfois avec les exigences professionnelles du mari.
Soyons pragmatique et au diable les théoriciens qui ne recherchent qu'une égalité d'apparence. N'oublions pas qu'en Europe les pays comme l'Italie et l'Allemagne où la natalité est très basse, sont ceux où la femme qui travaille est le moins aidé, ne l'encourageons pas en plus par une mesure inique à ne plus faire d'enfant.
Maintenant toute loie à ses exeptions, et un père maternel et une mère absente, devrait bénéficier des mêmes avantages qu'une mère, mais ne faisons pas encore une fois une loi en fonction d'exeption mais dans l'intérêt du grand nombre et de la nation.

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans politique
commenter cet article

commentaires

voyance gratuitement par mail 06/03/2017 10:52

Mes meilleures félicitations pour votre superbe site ! Parfait !!!

NADIANNE 16/09/2009 10:32

moi aussi je me suis sentie flouée par ce débat ! et l'impression que sous couvert d'égalité des sexes on cherchait implicitement à botter en touches des droits durement acquis par et pour les femmes! car je connais bien des couples ou Monsieur est un tantinet pervers narcissique et par la se sentira couvert par la loi pour pouvoir récupérer des deniers qui ne lui sont pas destiné .
salut

marie-jeanne jourdan 16/09/2009 17:56


Bien vue Nadianne, on est sur la même longueur d'onde! Transfert l'adresse de mon site à tes contacts. Je me souviens aussi, pour le travail de nuit qui exemptait les femmes, sauf certaines
professions comme les hôpiteaux, femmes en majorité et les hôpiteaux avaient une réglementation d'exception leur permettant de mal rémunérer le travail de nuit. Des femmes travaillaient la nuit
dans des services très actifs, et la journée s'occupaient de leur progéniture, pour tenir, cela allait du café à l'heptamyl(qui permet d'éviter des chutes tensionnelles) en IV!
Qu'une femme se prive de sommeil, on ne s'en soucie guère, mais je n'ai jamais connu d'homme dans la même situation. Je ne dis pas que cela n'existe pas, mais je n'en connais pas, mais des femmes
c'était plus que banal.


Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages