Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 18:21
vendredi 25 septembre, canal+ documentaire- déforestation: massacre à la tronçonneuse.

Oui, plus qu'un désastre écologique, avec la disparition d'une des dernières forêts primaires dont certaines espèces d' arbres ont plus de 10 000 ans, qui abritent des bois aux essences rares et des espèces animales protégées, des fougères de 4m et de 500ans d'âge et dont l'existence remonte au Jurassique. L'abandon de cette forêt qui fut un parc nationnal aux mains d'industriels du papier est un crime contre l'humanité.
Cette forêt, unique au monde, non pas exploitée rationnellement, mais dont une surface comme "une fois et demi la surface de Paris disparaît chaque année", dont les 3/4 des arbres coupés ne seront pas utilisés mais brûlés sur place après arrosage par hélicoptère avec un mélange pétrole-gel, ne repoussera jamais, dans des clairières où l'on pratiquait une culture locale avant l'arrivée des industriels de la pâte à papier, on plante une monoculture d'Eucalyptus commun et non pas l'espèce géante, et l'on empoisonne les espèces animales de la forêt pour éviter qu'ils ne dévorent les jeunes plants, bon nombre d'animeaux domestiques s'empoisonnent ainsi également et meurent dans d'atroces souffrances au grand désespoir de leur maître.
Ces pratiques sont ignobles, mais bien des hommes s'accomodent de ce qui est ignoble mais...rentable! Aussi ce n'est pas cela qui me fait pousser un cri d'horreur mais la pensée que sous mes yeux se prépare un crime contre l'humanité, un crime qui va survenir probablement dans quelques années: c'est tout l'hémisphère nord qui est actuellement sous la menace de séïsmes majeurs( voir: LE TEMPS DES REVELATIONS ) ; hors, une grande majorité des terres se trouvent dans l'hémisphère nord, l'Australie est elle même en grande partie une terre désertique ou semi aride, cet été il y eut des incendies gravissimes, et l'on crée encore un désert dans une forêt qui apparait comme une terre d'exil et de survie pour l'humanité. Il est plus important de classer cette forêt "patrimoine de l'humanité" que les pyramides d'Egypte! Car il s'agit non pas d'un patrimoine culturel mais d'un patrimoine de survie pour dans 3ans, 5ans ou plus, espérons le, mais même dans 500ans, nous n'avons pas le droit moral d'une telle désinvolture criminelle vis à vis des générations à venir. Souvenons nous de Tchernobyl: la possibilité de cet  accident, tel qu'il s'est produit, à savoir un accident du système de refroidissement  et empêchant l'abaissement des barres de contrôle séparant le combustible(voir accident de Tchernobyl sur Wikipédia), fut envisagée dans la revue "sciences et vie" bien avant que l'accident n'eut lieu. A cette époque il y avait des réunions publiques organisées par E.D.F en France pour promouvoir "le tout nucléaire", je demandais donc, lors d'une de ces réunions au cadre d'EDF qui l'animait, compte tenu de la gravité d'un tel accident, si l'on pouvait se premettre de prendre un tel risque pour la population même si la probabilité de ce risque était faible; j'ajoutais également qu'un accident d'une plateforme pétrolière en mer du Nord, avait eu lieu quelques années après sa mise en route, alors que la probabilité de cet accident avait été estimé à 1/10 000. Avec assurance mon interlocuteur répondit qu'une probabilité d'un accident de ce type du réacteur était bien inférieure à 1/10 000 on ne disait pas "nulle" car en statistique, "nulle" n'existe pas, mais le risque était si faible qu'on pouvait le considérer comme théorique uniquement. L'assurance de sa réponse m'entraîna une autre assurance: celle qu'au cours de ma vie je verrai cet accident se produire, ce fût le cas effectivement, une dizaine d'années plus tard! Aussi, aujourd'hui, suis je persuadée que la négligence coupable qui consiste à détruire une terre de l'hémisphère sud quand celles de l'hémisphère nord risquent de devenir inhabitable en grande partie pendant plusieurs années, l'humanité aura à le regretter bientôt.
Je salue le combat héroïque que mènent en Tasmanie, une poignée d'écolo déterminés, au prix de leur vie, leur santé, la perte de leur bien, aux prises avec les géants de l'industrie du papier. Etre écolo, c'est une manière de vivre, de penser, de se soucier des autres, autour de nous et après nous, c'est un idéal de vie commun à un grand nombre d'individus et ceux qui souffrent  pour avoir voulu vivre leur idéal doivent être assimilés à des victimes pour discrimination religieuse ou syndicale.(dans rubrique blog complémentaire: cliquez sur cartographie géopolitique et chercher l'article religion écolo-babiste)
 Propositions pour sauver la forêt en Tashmanie (cliquer)

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans écologie
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite en ligne par mail 22/02/2017 11:20

Grâce à votre site je viens d’appendre plusieurs choses. Continuez !

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages