Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 18:18

Ami lecteur,

- Hier, je mettais à jour le calendrier écolobabiste sur ecolobabisme.com link, quand, à la date du 18 février, je suis tombée sur la fête de Ste Bernadette ou Bernade Soubirous(1844 - 1879) qui devint religieuse sous le nom de soeur Marie Bernard et fut déclarée "bienheureuse" par le pape. Sur ce calendrier vous trouverez le nom de tous ceux qui se sont battus pour protéger la vie, religieux ou non, et aussi ceux qui par leur action ont contribué à l'évolution de la science, la connaissance partagée ou encore le nom de leader culturel qui sont l'objet d'une vénération d'un grand nombre 

- Et  je me suis interrogée pour savoir si "Bernadette Soubirous" devait être noté sur ce calendrier:

  • Certes je ne crois pas à l'existence d'apparition en tant que personne exprimant une volonté, "la Vierge Marie " en l'occurence.Une vision représente une réponse a une question existentielle capital pour le sujet chez qui elle se produit et qui doit déterminer par la suite une conduite de vie.
  • Mais il est vrai que  Lourdes après les visions de Bernadette a apporté soulagement et espoir aux plus désespérés, voir une foi guériseuse pour certains et ce pour des milliers de pélerins pendant plus d'un siècle. Si l'on ne considère que le résultat des visions de Bernadette ne mérite t-elle pas de figurer sur ce calendrier?
  • Durant sa courte vie(décédée à 35 ans de la tuberculose) malgré sa santé fragile et ses propres souffrances, elle sera toujours à l'écoute des autres, notamment en travaillant à l'hospice des indigents quand elle sera religieuse, et donc "un modèle chrétien à l'image du Christ souffrant" tel qu'on le conçoit chez les catholiques pieux: au service des autres, protectrice de l'indigent, mais sans en retirer de l'orgueil en agissant avec condescence, mais en étant réceptive à la souffrance d'autrui qui devient donc sa propre souffrance n'est ce pas là la meilleure raison?

 

 Pour examiner ce problème, reprenons le récit de sa vie qui en est fait sur wikipédia:

  • Sa mère se retrouvant enceinte avant de l'avoir sevré, elle est confiée à une nourrice, une femme dont l'enfant est mort né et qui s'attache à l'enfant, la gardant gratuitement jusqu'à l'âge de deux ans. 
  • Elle est l'aînée et s'occupe des cadets.
  • Il y a dans cette famille, 3 enfants morts en bas âge et une fille mort - née. Pour les deux premiers, Bernadette n' a que 1 an puis 4 ans au moments de ces décès, mais pour le 3 e, elle a 20 ans et le nourrisson décédé a 7 mois, et 22 ans pour la dernière mort -  née. Les apparitions se produisent en 1958, soit l'année de sa première communion. Elle est donc soit trop jeune, soit trop âgée pour qu'un lien direct puisse s'établir entre ses visions et ces décès.
  • sa famille connait la misère, vivant à six dans une pièce d'environ 4m sur 4m. Son père fera 8 jours de prison, soupçonné d'avoir volé deux sacs de farine, la grande pauvreté dans laquelle se trouve cette famille est la raison du soupçon qui pèse sur lui. A 13 ans, elle travaille dans le bar tenu par sa marraine chez qui elle loge, soeur aîné de son père. Puis elle retournera chez son ancienne nourrice à Bathrès où elle s'occupe de deux jeunes enfants, du ménage et des agneaux. C'est là qu'elle commencera à suivre le cathéchisme en vue de la première communion; mais le village perd son abbé et elle retourne à Lourdes pour pouvoir faire sa première communion.
  • Sa première vision, elle l'a à 14 ans, alors qu'elle est accompagnée de sa soeur de 12 ans qui répètera à sa mère les confidences de sa soeur, ce qui leur vaudra des coups de bâton.
  • Elle a de fréquentes "crises d'asthme"
  • Elle devient tuberculeuse en 1875 et meurt, à 35 ans de la tuberculose en 1979, soit 4 ans plus tard.

 

- On constate qu'elle a connu deux évènements traumatisants: elle est séparée à 2 ans d'une nourrice  à qui elle a servi de substitut affectif à la perte de son nouveau né et non par nécessité et pour salaire. Elle subit le mépris et la méfiance qu'inspire la pauvreté puisque son père est jeté en prison sur simple accusation, sa famille sera deux fois expulsée, l'armoire, unique meuble, confisquée. Ce n'est qu'à 14 ans qu'elle s'instruit de manière irrégulière pour apprendre le métier de couturière chez les soeurs de la charité, dans la classe des indigents, avant, elle n'a jamais été scolarisé. Et c'est peu de temps après cette scolarisation qu'elle a sa première apparition.

 

 

Examinons cette première apparition:

- Pendant longtemps, elle dira simplement voir  une "petite demoiselle".

la vision de Bernadette(son prénom est Bernarde, mais on l'appelle par son diminutif "Bernadette" pour la distinguer de sa marraine dont elle porte le prénom) est simple à comprendre: elle s'apprête à faire sa communion, et ce sacrement a pour elle une grande importance: cette "petite demoiselle", c'est elle qu'elle voit, une pensée tellement forte qu'elle s'impose à la vision: la communion lui redonne sa dignité et efface des années d'humiliation, ce jour là elle sera à l'honneur, toute en blanc et avec une belle robe. Et sans doute, être dans la classe des indigents lui vaut le mépris des autres classes, ce n'est peut être pas un hazard si cette vision se produit quelques jours après sa scolarisation à 14 ans, quand la plupart des jeunes filles les terminaient à 12 ans. Lorsqu'à l'école on connait  sa vision, que d'autres ont interprété comme celle de la vierge Marie, elle est traitée de va - nu - pied (wikipédia);

Au fond d'elle même, Bernadette sait que cette vision est en rapport avec sa personne, mais comme une "amie imaginaire" et non une autre elle même. Cette vision est probablement une projection dans le temps de ce qu'elle fut à 2ans: l'enfant désiré dans une famille non miséreuse.

J'ai eu à ce sujet le témoignage de deux personnes âgées dans ma jeunesse:

-l'une avait été laissé en nourrice jusqu'à deux ans à  la campagne par sa mère. Elle se souvenait qu'il y avait d'autres enfants et pour elle la nourrice était sa mère, les autres enfants ses frères et soeurs. Elle a toujours gardé la nostalgie de cette perte, c'était surtout le statut de "fille unique" dont elle souffrit.

- L'autre, d'une famille paysanne nombreuse, s'attira l'affection de la châtelaine qui la prit chez elle régulièrement, ce qui prenait le chemin d'une adoption. Mais sa mère coupa les liens. Celle ci considéra que sa père avait été égoïste, chez la chatelaine sa vie aurait été meilleure.

Bernadette, elle, est sans doute entre ces deux cas: elle aime sa fratrie, s'ennuie alors qu'elle est retournée chez sa nourrice car elle a 14 ans, elle est là pour aider et non pour être maternée. Mais elle devient une jeune fille respectée, qui travaille comme toutes les jeunes paysannes de 14 ans, à qui l'on confie les enfants, soit une tâche de confiance, au cathéchisme elle devient une "enfant de Dieu" comme les autres, elle apprend qu'il y a un monde après la mort où l'on a ni faim ni froid, et, suprême honneur, on est près de Dieu et égaux en tout.Elle a soif de dignité, mais son cathéchisme est interrompu et elle retourne à Lourdes. La communion est un jour solennel, ce jour là elle se sentira repecté, mais elle sait qu'elle restera la pauvresse, elle ne peut être qu'une fille à marier sans dot, et même pour entrer en religion, elle rentrera sans dote; même au sein du couvent les classes sociales se reconnaissent.

Elle apprécie que sa vision dit - elle, parle occitan et la vouvoie à une époque où les enfants ne parlant pas français à l'école étaient réprimés. Cette grotte qui ressemble à une porte sur un autre monde, lui donne un aperçu du paradis tel qu'elle le conçoit pour elle: une belle robe blanche et on la respecte, le paradis des demoiselles (tandis que dans le Coran on trouve le paradis pour un homme).

 

, elle éprouve le besoin de se confier à sa soeur mais elle lui demande de le dire à personne, consciente qu'on ne la croira pas, elle, la "va - nue - pied" .Et c'est aussi pour cette raison qu'une femme du monde, ancienne domestique épousée par son maîtreva sera la seule à s'interesser à elle au départ: cette femme s'est élévé par le mariage tout comme Bernadette devrait  - l'être par sa vision, cette femme met en place un mini affrontement des classes sociales.

Ce n'est que parce que l'on doute de sa vision, qu'on la bat et qu'elle est encore humiliée, que les religieux ne s'interresse qu'à l'apparition de la vierge Marie, qu'elle finira par déclarer, sans mentir, mais parce qu'inconsciemment on l'y a conditionné,  avoir vu "l'Immaculée conception" et non la "vierge" que l'imagerie populaire représente sous les traits d'une femme adulte et mère. Cette réponse, en effet, pour cette petite paysanne semble lui avoir été "souflée":  Bernadette refuse de dire avoir vu la Vierge malgré les propos insinuatif de l'entourage religieux, elle s'en tient à la vision de la "petite demoiselle", alors sans doute un avis de ce genre est émis: elle a vu la Vierge "enfant", "immaculée dès sa conception.Que la vierge apparaisse à un enfant, celà est admis aisément, mais un double d'elle même apparait comme une ruse du "malin" pour la posséder, la volée de coups de bâton au yeux de sa mère  peut être vertu d'exorcisme...Que ce soit pour cette raison ou parce qu'elle pense qu'elles mentent ou blasphèment, leur mère a sans doute compris qu'elles rêvent d'être dans un milieu social mieux respecté. Une chose est sûre, la misère n'est pas que dans le monde ouvrier et la famille Soubirous semble sortir d'un roman d'Emile Zola.

La mère du couvent de Nevers ne s'y trompera pas, pour elle, Bernadette s'identifie à la vierge qui selon elle apparait sous une forme juvénile. Dans un premier temps, elle est sans cesse humiliée de crainte que cette vision soit le fruit de l'orgueil et du diable, mais la mère supérieure finira par déclarer qu'elle est la "fille de Marie", sa vision annonçait sa vocation religieuse..Les carmélites voulurent également que Bernadette choisissent leur couvent, et pour une visionnaire chrétienne, quoi de plus logique qu'un couvent consacré à la méditation? Mais le clergé manoeuvre pour éviter cela: Il ne veut pas que Bernadette devienne la vierge incarnée ou l'annonciatrice de la Vierge , tout comme Jean Baptiste annonça Jésus, bref que les carmélites en face une nouvelle papesse.Ce combat dont la pauvre Bernadette est l'enjeu, qui se déroule derrière les murs portes fermées des monastères et hauts lieux de l'église catholique, reste le même combat  depuis Jésus, la parole aux femmes: Jésusqui leur la donne,l'église empreinte du judaïsme et du patriarchat romain qui la restreint , Bernadette de Soubirous qui favorise le culte de la vierge, annonciateur du combat des temps nouveaux, celui de l'émancipation de la femme qui aujourd'hui encore, n'est pas partout gagné.

Ceci dit, il faut encore souligner la justesse de la vision de Bernadette(je dis bien "vision" et non "hallucination", Bernadette est en état de rêve éveillée, mais vit en toute conscience le monde réel): selon les écrits orthodoxes, Marie aurait servit au temple avant que Joseph ne la prenne chez lui. Joseph est veuf, si elle va dans sa maison, c'est qu'elle n'a plus ses propres parents ou que Joseph est un parent éloigné ou qu'elle est promise à un fils de Joseph. Donc quand elle sert au temple elle ne peut avoir atteint la puberté parce qu'aucune femme menstruée(jugée impure) ne pouvait servir au temple, et l'âge maritale pour la femme était de 13 ans. L'image de Marie, avant la naissance de Jésus est donc bien celle d'une "petite demoiselle" et non celle d'une femme mature.

- Bernadette, inconsciemment à la recherche d'une certaine forme d'égalité sociale, cherche un "temple" pour l'abriter de ce monde injuste, et cette image qui surgit lui vient peut être de ce que je nomme "la mémoire génétique", cette mémoire qui fait que même sans éducation parentale, "l'instinct" dicte des conduites instinctives chez l'animal. Chez l'homme, peut être surgit -il lors d'angoisse mystique et des zones habituellement inactives de chromatine de notre ADN cellulaire nous transmet des images du passé par un mécanisme encore inconnu: la mémoire inter - générationnelle quand on se trouve dans une situation identique à celle qui a marqué un lointain ancêtre. Jésus est considéré comme un descendant de David. Les descendants de David furent massacrés par Hérode, peut être que Marie, jeune veuve et enceinte se cacha dans un premier temps au temple puis fut marié à Joseph dans un second temps. Et ce mécanisme peut très bien s'associer au premier pour expliquer la vision

 

A chacun donc de penser ce qu'il veut, une chose est sûre: Bernadette fut une martyre de plus de la bêtise humaine.

Si Bernadette était restée chez sa nourrice et fait sa communion auprès de l'abbé de Barthès, elle se serait senti valorisé par sa première communion et aurait probablement mené une vie comme toutes les jeunes filles de son temps: elle se serait marier ou serait rentrer au couvent.Et si les religieux de son temps avaient respecté sa vision, il aurait fait comme elle le demandait un petit couvent sans les "marchands du temple" que la basilique attira, un couvent de carmélites. Car imprégné par la culture des "hermites", Bernadette voulut manger l'herbe et boire l'eau boueuse de la source qu'elle trouva en grattant la terre, montrant par là qu'elle avait bien une conduite instinctive développée. Mais elle semblait guère enthousiaste par cette épreuve, et les hermites ont toujours été des hommes.

 

L'écolobabisme considère que s'il y a lieu d'avoir des lieux de retraite paisible, il n'est pas souhaitable de générer une inutile souffrance par abstinence sexuelle à vie qui entretient les visions pouvant déboucher sur l'hallucination.

La valeur chrétienne se juge dans les actes, pas dans la méditation qui ne peut avoir d'intérêt que si elle débouche sur des actes ou des valeurs humaines transmissibles.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans religion - histoire
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite en ligne par mail 25/08/2016 16:52

J’avoue que vous faites un travail extraordinaire qui me fascine.

optimization quotes 11/01/2016 11:52

Wonderful post. I appreciate your attention to this subject and I learned a good deal.

aanrechtblad 26/05/2015 10:28

Thank you for the hard work you have made in writing this post. In the future I am hopeful the same best work from you as well. Actually your creative writing abilities has motivated me

salaire plombier paris 26/01/2015 14:01

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

wordpress.com 19/09/2014 10:20

Schumpeter croyait que l'équilibre idéal était imparfaite Schumpeter a démontré que la modification de l'environnement fournit en permanence de nouvelles informations sur l'allocation optimale des ressources afin d'améliorer la rentabilité des individus acquièrent les nouvelles informations avant les autres.

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages