26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 19:19

Eva Joly lors d'une interview télévisée a en effet déclaré que libéraliser la vente de cannabis serait un coups fatal au commerce illégal des armes qui a permis d'armer Mohamed Merah, ce jeune homme de 23 ans, multi-récidiviste qui a froidement abattu des militaires français et des enfants d'une école juive.

 

- Et bien Madame, il faudra approfondir vos connaissances en matière de culture militaire!

Car la consommation de haschisch est culturellement lié a la violence guerrière dans la culture musulmane.
En effet je vous rappelle que le mot "assassin" dérive du mot arabe "achichiyyin" qui signifie "enivré d' haschisch" qui désigniait les adeptes d'une branche de l'ismaélisme de la fin du XIe siècle dont la politique était fondé sur le meurtre.

 

- Plus près de nous voici  le témoignage du général Paul Aussaresses dans son livre "services spéciaux Algérie 1955 - 1957. édition Perrin:

"...Deux ouvriers pieds noirs de la mine parvinrent à s'échapper et arrivèrent, éperdus, hors d'haleineau camp de Péhau. ILs criainet et disaient en pleurant que des hommes tuaient avec une férocité inouïe qu'ils s'étaient emparés des bébés pour les écraser contre les murs, qu'ils étripaient les femmes de tous les âges après les avoir violées.

A Péhau, nous ne disposions que de deux cents jeunes recrues commandées par le capitaine Perret... Mayer en apprenant la catstrophe, décida de reprendre la mine au plus vite. Utiliser des soldats du contingent qui n'avaient pas terminer leur instruction et savaient à peine recharger leur arme ou comprendre un ordre était extrêmement risqué...Deux avions d'entraînement T6 disponibles décollèrrent immédiatement pour appuyer les deux cents appelés qui, sans hésiter, donnèrent bravement l'assaut pour sauver les civils encore vivants. Aucun d'eux ne perdit son sang froid. Ils n'ouvrirent le feu qu'à vue et au commandement de leurs officiers... Malheureusement, ce qu'ils avaient eu le temps de faire aux européens de la mine dépasse l'imaginable...Quand j'ai vu les enfants coupés en morceaux, égorgés ou écrasés, les femmes éventrées ou décapitées, je crois que j'ai oublié ce qu'était la pitié. Le plus incroyable est que ces gens avaient souvent été massacrés et mutiliés par leurs voisins musulmans qui, jusque là vivaient en bonne intelligence avec eux. On les avait fait boire et fumer du kif. On les avait inciter à piller les maisons des ouvriers pieds noirs et on leur avait montré l'exemple."

 

Il est certain que si la vente de cannabis est légalisé, ce n'est pas pour autant que des trafiquants "pointeront " au chômage, mais bien au contraire, se reconvertiront dans un traffic encore plus criminel et qui pourra tout aussi bien profiter au traffic d'armes. Par contre il est sûr que le nombre de jeunes risquant de sombrer dans la folie meurtrière enragée ira en augmentant si la consommation de drogues dites ironiquement "douces" se banalise encore plus. Je crois qu'au contraire une lutte encore plus ferme contre la consommation de cannabis sous toute forme et surtout associé à l'alcool doit être mené.

 

 

 

Partager cet article

Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog