Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 08:58
-Absurde car les morts qui s'élèvent à déjà plus de 70 000 ne sont pas des morts suite à une terrible catastrophe naturelle imprévisible, mais la conséquence d'une urbanisation sur une zone de faille connue, avec des bâtiments en pierre à la mode coloniale, bâtiments adaptés à nos climats européens et ses intempéries, alors que le style d'habitat traditionnel léger et adapté à un pays chaud, lui aurait  fait peu de victimes ni posé problème pour déblayer les décombres.

- Absurde car après la première secousse, les gens sont restés sous la menace d'écroulement secondaire des bâtiments ou d'une réplique.

-Absurde car après les victimes du séïsme, d'autres risquent de perdre la vie en partant paniqué après la réplique d'hier de magnitude 6, en fuyant par voie maritime sur des embarcations légères. D'autres sont partie pour les U.S.A, pays qui compte déjà un grand nombre de sans abris dans sa propre population.

- La logique eut été d'appliquer la méthode suivante: réquisitionner tous les hôtels des pays touristiques des Antilles ou pays environnants: St Domingue en priorité, mais aussi d'autres comme la Martinique ou la Guadeloupe. Aux informations télévisées il a été fait remarqué qu'un paquebot de luxe a fait escale dans uns lagune de Haïti ou les passagers se sont baignés. Rien de mal à celà, au contraire, un encouragement à Haïti de réparer son désastre écologique et devenir une destination touristique. Mais pourquoi ne pas réquisitionner des paquebots, soit pour vider les hôtels de leurs touristes en leur proposant unepetite croisière compensatrice de leur départ prématuré, soit en les transformant en hôpital avec à son bord le personnel pour les soins, des blessés ou des parturientes.
Si Haïti devait devenir un nouvel état des états unis d'Amérique, on n'hésiterait pas à lui prêter.
On peut très bien imaginer un dédommagement financier au pays ou aux établissements ayant acceuilli des haïtiens quand Haïti sera devenu un état prospère.
Il faut diviser la population en deux: les blessés, les femmes enceintes, les jeunes enfants et leur mère, les personnes âgées que l'on évacuerait dans les Hötels.
Les adultes et les jeunes de plus de 14 ans gagneraient l'intérieur du pays dans des camps de toiles ou bâtiments provisoires ravitaillés par hélicoptères et qui seraient affectés et encadrés pour la reconstruction du pays en zone non sismique, la côte devenant destination touristique avec des constructions très légères.
Dans le roman "Le temps des révélations"(cliquer:
marie-jeanne-jourdan.publibook.com) où est évoqué l'explosion de la Caldeira de Yellowstone et ses conséquences, je préconisais d'instaurer "un tourisme de survie", c'est à dire de dévellopper le tourisme de masse financé par l'état dans des pays qui donc bénéficieraient de ce tourisme et en contre partie serviraient de terre d'asile en cas de catastrophe naturelle menaçant toute une population.
-autre article:
Une vieille recette évangélique pour rendre plus performante l'aide humanitaire alimentaire,(cliquer).

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages