Jeudi 3 juin 2010 4 03 /06 /Juin /2010 08:00

"Certains ce font eunuques pour servir Dieu, alors que ceux qui le sont de naissance, ne servent pas Dieu. Comprenne qui pourra"

 

 

- Voilà quelles furent les paroles de Jésus en ce qui concerne l'abstinence sexuelle. En effet à cette époque fleurissait la gnose judéo-grèque. Et l'abstinence sexuelle favorissait la pensée mystique, comme le jeune ou l'usage de plantes stimulant l'activité cérébrale dans d'autres cultures(Amérique, Afrique). Dans la"bonne société", il était même de bon ton, qu'un homme renonce à la sexualité à partir d'un certain âge et après avoir eu une progéniture, vivre comme "frère et soeur" avec son épouse pour favoriser la réflexion. L'ascétisme chez les romains était également considéré comme bon pour le corps et l'esprit du guerrier. Il est vrai que l'absence de relations sexuelles renforce l'agressivité en l'absence d'activité spirituelle intense qui canalise cette énergie.

 

- Hors depuis la loi de Moïse, seuls les hommes juifs(majorité à 13 ans) libres et les égyptiens vivant parmi eux(car tu as été étranger parmi eux) pouvaient faire partie de "l'assemblée" au service du Dieu l'Eternel. En étaient exclus, les esclaves, les femmes et ...les eunuques(même celui qui le devient après une blessure aux parties génitales lors d'un combat).

Jésus s'étonnait donc de ce paradoxe: l'exclusion des eunuques de l'assemblée et le fait de considérer comme une vertu le renoncement à la sexualité pour servir Dieu! Cela lui semblait absurde.

Lui même commença son enseignement à 30 ans selon l'évangile, à un âge où les juifs sont mariés et père, sauf ceux qui comme les esséniens pratiquent un ascétisme poussé à l'extrême et vivant en communautés comme les moines plus tard de l'église catholique et romaine. Jésus, dans son entourage semble avoir eu des ascètes, lui même jeunera 40 jours dans le désert, mais si l'on se réfère à plusieurs passages des évangiles, il condamnera par la suite les excès, il y a pour lui des moments pour la réflexion et le jeûne, et d'autres pour la vie sociale, et il fait l'apologie de l'amour avec une grand "A", à la fois complicité spirituelle et union physique.(lire L'enseignement de Jésus(totalité des articles déjà parus pour impression)

D'autre part, nous ne rappellerons jamais assez le travail formidable de l'équipe d'archéologue qui permit la rédaction de l'ouvrage "le tombeau de Jésus" aux éditions michel laffon, et qui montre qu'il y a une forte probabilité pour qu'il fut non seulement époux mais père également.

Par marie-jeanne jourdan - Publié dans : religion, histoire - Communauté : roman le temps des révélations
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Femme
  • politique histoire philosophie éducation médecin
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Recommander

Syndication

  • Flux RSS des articles

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés