Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 18:54

Depuis le fond des âges de l'humanité, Noël est le temps de l'espoir sous les climats tempérés. Espoir quand la nuit est la plus longue, que la lumière ne meurt et que les jours à nouveau grandissent, dans l'ère pré - chrétienne, auquel s'ajoute l'espoir que la force brutale ne dirige plus le monde à la lumière de l'enseignement du Christ dans l'ère chrétienne. Noël, un jour de trêve chaque année, pendant des siècles agités par des guerres fratricides entre chrétiens, et l'espoir, qu'un jour un monde de paix existe.

 

Cet espoir jusqu'à présent a sans cesse été déçus, si ce n'est que les pays européens qui jusque là furent sans cesse en guerre et principaux belligérants de deux guerres mondiales, sont devenus plutôt pacifiques.

Mais Noël est - il encore un temps d'espoir, un temps de résolution pour un monde meilleur?

Jésus appartenait à un monde méditerranéen, un monde en proie à l'ambition et cupidité guerrière, un monde la vie humaine n'était appréciée qu'en valeur marchande, broyant la chair comme l'âme dans l'esclavage, les jeux de cirque.

Un monde où la puissance de Rome avait été ébranlée, son autorité remise en question par la rébellion des esclaves et pauvres gens par Spartacus. Jésus enseigna que les hommes ne trouveraient pas le bonheur dans la domination mais dans la fraternité de ceux qui aimaient un même père créateur.

De nos jours, ce même monde méditerranéen est agité par le chaos politique et la violence, jusqu'à 500 000 morts pour la Syrie! Et la révolte ailleurs n'a pas apporté les espoirs conçus.

 

Du temps de ma jeunesse je vis un film fiction "soleil vert", la terre était surpeuplée, les hommes survivaient en consommant de mystérieux comprimés lyophilisés, "soleil vert" que l'on croyait en début de film fabriqué avec du plancton, et toute vie s'arrêtait à un âge précis. Mais avec la progression du film on apprenait que le plancton avait disparu des océans déserts, des agents gouvernementaux avaient pour mission d'assassiner tout individu à partir d'un certain âge, soleil vert était en fait fabriqué à partir de cadavres humains puisque toute forme de vie sur terre. "Soleil" vert semblait un film provocateur, une fiction impossible. Cela est moins vrai aujourd'hui: les océans se vident avec la pêche industriel qui en ratisse le fond, les forêts détruites dans le monde ne font que renforcer le réchauffement climatique et en cas de glaciation, l'effet albédo s'en trouve renforcé et donc calotte glacière est plus étendue, dans les immenses plantations de palmiers à huile, la biodiversité s'en trouve profondément affectée. Des terres cultivables par milliers de km2 disparaissent, de l'érosion, du nucléaire qui lors de deux grandes catastrophes entraina à chaque fois l'exclusion d'une zone d'une trentaine de km de rayon (soit environ 2700km2), avec l'exploitation du gaz de schiste, en quelques années, disparut une immense forêt canadienne, et la terre des USA fut polluée et défigurés par les forages comme un visage ravagé par la petite vérole. En France, les zones industrielles ou l'urbanisme grignotent régulièrement  les terres agricoles, et le dernier scandale en date est la destruction programmée à notre dame des landes de zones humides protégées du fait de leur biodiversité et de leur rôle de réservoir d'eau, alors même qu'une politique à la fois d'économie des hydrocarbures et de diminution des gaz à effet de serre, en toute cohérence se doit de diminuer le trafic aérien!

Alors, en ce temps de Noël, je pense aux sages de notre temps comme Tolkhein, qui apparait comme un visionnaire de notre temps, un contemporain de la première guerre mondiale, mais qui dans décrit l'emprise du mal dans sa mythologie qui, hélas semble coller à la réalité:

La puissance destructrice et la deshumanisation de la guerre totale mécanisée,

Cette anneau de domination dans "le seigneur de l'anneau" qui les attirent tous pour mieux détruire comme l'arme nucléaire;

Les nains trop cupides d'or et qui creusent trop profond, réveillant une puissance maléfique des tréfonds. Tout comme lorsque les américains creusèrent un puit de pétrole dans les hauts fonds de l'Atlantique et qui s'avérèrent incapable d'arrêter une fuite majeur dans l'impossibilité d'opérer à une telle profondeur! Ou encore quand pour le gaz de schiste ils forèrent à des km sous terre ignorant l'existence de "marée terrestre" causant des fuites de produits chimiques de méthane, menaçant les nappes phréatiques.

On sait également qu'un cataclysme volcanique majeur peut obscurcir un jour le ciel pendant longtemps, menacée la plus grande partie des terres agricoles, sans pour autant préservées nos terres et faire une réserve céréalière, seule moyen efficace de se préserver d'une famine de grande ampleur.

 

Alors en ce temps de Noël, on peut craindre encore les ténèbres engendrés par la cupidité, et espérer que la lumière de la raison en vienne enfin à  bout.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages