Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 10:07

-Fervente défenseuse de la religion quand elle permet la naissance d'une conscience collective qui renforce la solidarité, et permet de surmonter l'angoisse existencielle liée à la mort en débouchant sur une continuité spirituelle au delà de la mort, je m'étonne cependant chaque jour des dégâts du conditionnement religieux dans la prime enfance et du fait de l'effet de groupe sur l'intelligence. Je ne peux me sentir que profondément triste de voir des individus socialement très influents, voir de hauts personnages, des individus ayant une capacité de réflexion logique leur ayant permis d'atteindre un haut niveau de connaissance technique, et dans le même temps, leur capacité de réflexion totalement anhilée par la peur de la mort, la manipulation de l'histoire, la recherche désespérée d'un "paradis" , aboutissant à des croyances d'un degré de stupidité inouï, en total désaccord avec nos connaissances biologiques ou astronomiques. Et dans ce domaine, les confessions religieuses sont diverses, les évangélistes, notamment, en ce qui concerne le conditionnement superstitieux  étant plutôt doués .

 

- Alors pour tenter de lutter contre l'abêtissement des jeunes générations, je vais vous raconter aujourd'hui l'histoire d'Abraham:

P1010679.JPGTout le monde connaît l'histoire d'Isaac, fils d'Abraham: Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils unique, Isaac, pour l'éprouver, puis voyant ce dernier s'apprêter à lui obéïr, il lui demande d'y renoncer, et de lui sacrifier un bélier.

Mais jamais dans un sermon vous n'entendrez tous les autres passages relatifs à Abraham, car leur lecture scandaliserait n'importe quel auditoire. Mais nous allons vous raconter son histoire en même temps que celle d'autres personnages bibliques qui se comportèrent à l'identique afin de démontrer que le monde biblique n'est pas notre monde, et que ses moeurs ne sont pas les notres et que par conséquence, si la Thora est une source d'enseignement historique, elle n'est en rien une référence morale, d'où le "tri", les versions édulcorées servant de base à l'enseignement religieux bien souvent.

Avant l'alliance avec l'éternel, Abraham s'appelait Abram, et Sara, sa femme, Saraï

On peut faire remonter la filiation paternelle d'Abram jusqu'à Noé, lui même descendant de Seth, le troisième fils d'Adam, donc de la seule lignée issue de Seth ayant survécu au Déluge(Tout comme Utanapishti, le "héros du déluge", seul survivant  de la dynastie prédiluvienne d'Ubar Tutu, considéré comme "immortel"; voir légende: épopée de Gilgamesh, Whikipedia ou: link ecolobabisme art sur Gilgamesh)

Abram est le fils de Térach un habitant d'Ur, et il a deux frères: Nachor et Haran, père de Lot(qui est doncle neveu d'Abram

genèse 11/28 à 12/4

"Et Haran mourut en présence de Térach son père, au pays de sa naissance, à Ur en Chaldée. Abram et Nachorprirent des femmes: le nom de la femme d'Abram était Saraï, le nom de la femme de Nachor était Milca, fille d'Haran, père de Milca et père de Jisca. Saraï était stérile et n'avait point d'enfant. Tetrach prit Abram, son fils, et lot fils d'Haran, et Saraï sa belle fille. Ils sortirent ensemble d'Ur ...pour aller au pays de Canaan. Ils vinrent jusqu'à CHaran, et ils y habitèrent. Les jours de Térach furent de 250 ans; et Térach mourut à Charan.

L'Eternel dit à Abram: "va t'en de ton pays...Je ferai de toi une grande nation...." Lot partit avec lui, Abram était âgé de 75 ans quand il partit."

 

...Suite à une famine à Sichem où il avait dressé ses tentes, "les cananéens étaient alors dans le pays",  il dut descendre vers l'Egypte.

  genèse 12/11: Comme il était près d'entrer en Egypte, , il dit à Saraï, sa femme: "voici, je sais que tu es une feme bellede figure. Quand les égyptiens te verront, ils diront: c'est sa femme et ils me tueront, et te laisserons la vie.Dis, je te prie que tu es ma soeur, afin que je sois bien traité à cause de toi, et que mon âme vive grâce à toi. Les grands de Pharaon...la vantèrent à Pharaon qui la fit venir dans sa maison.IL traita bien Abram, et Abram reçut des brebis, des boeufs, des ânes, des serviteurs, ...Mais l'Eternel frappa Pharaon et sa maison de grandes plaies, à cause de Saraï, femme d'ABram.

Alors Pharaon appela Abram et dit: "Qu'est ce que tu m'as fait? Pourquoi as tu dis: "c'est ma soeur? Aussi l'ai je prise pour ma femme.Maintenant, voici ta femme, prends là et vas t-en! Et Pharaon donna l'ordre de le renvoyer avec tout ce qui lui appartenait.

 

Puis Abram se sépare de Lot, qui avait aussi des brebis, des boeufs et des tentes, il s'installe dans la vallée du Jourdain, et Abram dans le pays de Canaan. Abram participe à des conflits guerriers entre cités, soutenant notamment le roi de Gomorre.

Pendant "un profond sommeil" l'Eternel fit alliance avec Abram: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d'Egypte, jusqu'au grand fleuve, l'Euphrate...(genèse: 15/18)

Saraï voyant qu'elle n' a pas d'enfant, donne sa servante Agar l'égyptienne à Abram dont il eut un fils Ismaël. Quand Agar se vit enceinte, elle se moqua de Saraï qui demanda à Abram de la punir. Ce dernier lui rendit sa servante en lui disant de la traiter comme bon lui semblera. Maltraité, Agar s'enfuit une première fois dans le désert près d'une source où "l'Eternel" lui apparait et lui conseille de rentrer et de "s'humilier" devant Saraï. Quand Ismaël naquit, Abram avait 86 ans.

Quand Abram a 99 ans, (et donc Ismaël 13 ans puisqu'il est né quand Abram avait 86 ans) , Dieu apparait de nouveau à Abram: "voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d'une multitudede nations...ton nom sera Abraham et ...des rois sortiront de toi"...Je te donnerai le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan..."

C'est suite à cette nouvelle promesse que "L'Eternel" demande à instaurer la circoncision pour tous homme ou nouveau né de sexe masculins, ceux de sa descendance de même que ses esclaves. Abram prendra le nom d'Abraham, Saraï celui de Sara.

Puis c'est l'histoire de la destruction de Sodome et Gomorrhe, attribué dans la genèse à une punition divine, alors que l'archéologie confirme la destruction de deux villes pouvant leur correspondre par l'inflammation d'une poche de gaz ou de soufre lors d'un séïsme et la projection de bitume enflammée suite à une séïsme.link

Suite à cet épisode, lot vit seul avec ses deux filles, sa femme est morte:

Genèse19/30

(Après la destruction de Sodome et Gomorrhe dont seul Lot et ses deux filles réchappent, ce dernier se réfugie à Tsoar)

Lot quitta Tsoar pour la hauteur, et se fixa à la montagne, avec ses deux filles. L'aînée dit à la plus jeune: "Notre père est vieux; et il y a point d'homme dans la contrée, pour venir vers nous, selon l'usage de tous les pays. Viens faisons boire du vin à notre père, et couchons afin que nous conservions la race de notre père...Les deux  filles de Lot devinrent enceintes de leur père. L'aînée enfanta un fils, qu'elle appela du nom de Moab: c'est le père des Moabites, jusqu'à ce jour. La plus jeune enfanta aussi un fils, ... c'est le père des ammonites, jusqu'à ce jour.

 -Genèse 20: Abraham partit de là ...et fit un séjour à Guérar. Abraham disait de Sara sa femme: " c'est ma soeur."

Abdimelec, roi de Guérar, fit enlever Sara. Alors Dieu apparut en songe à Abdimelec(nom dynastique des rois phillistins) pendant la nuit, et lui dit: Voici, tu vas mourir à cause de la femme que tu as enlevée, car elle a un mari. Abdimelec qui ne s'était point approché d'elle  répondit: Seigneur ferait tu périr même une nation juste? Ne m'a t-il pas dit "c'est ma soeur"?...Dieu lui dit en songe: "je sais que tu as agi avec un coeur pur; aussi t'ai je empêcher de pêcher contre moi. C'est pourquoi je n'ai pas permis que tu la touches. Maintenant, rend la femme de cet homme. car il est prophète,...mais si tu ne la rend pas, tu périras toi et tout ce qui t'appartient. Abdimélec se leva de bon matin, il appela tous ses serviteurs, et leur rapporta toutes ces choses; et ces gens furent saisis d'une grande frayeur. Abdimelèc appela aussi Abraham, et lui dit: Qu'est ce que tu nous as fait? Et en quoi t-ai je offensé, que tu aies fait venir sur moi et mon royaume un si grand péché? Tu as commis à mon égard des actes qui ne doivent pas se commettre. Et Abdimelec dit à Abraham: Quelle intention avais tu pour agir de la sorte? ABraham répondit: je me disais qu'il n'y avait aucune crainte de Dieu dans ce pays, et que l'on me  tuerait  à cause de ma femme. De plus il est vrai qu'elle est ma soeur, fille de mon père, mais elle n'est pas ma fille de ma mère; et elle est devenue ma femme. Lorsque Dieu me fit errer loin de la maison de mon père, je dis à Sara: ... dis que je suis ton frère.

Abdimelec prit des brebis, des boeufs, des serviteurs et des servantes et les donna à Abraham; et il lui rendit Sara, sa femme. Abdimelec dit: voici, je donne à ton frère mille pièces d'argent; cela te sera un voilesur les yeux pour tous ceux qui sont avec toi, et auprès de tous tu seras justifiée. Abraham pria dieu, et Dieu guérit Abdimélec, à cause de Sara, feme d'Abraham.

- Après cet épisode, Sara considérée comme "stérile" est enceinte...La paternité d'Abraham est pour le moins suspecte...Selon la genèse il aurait 100 ans, Sara serait vieille également, elle dit(21/7):Dieu m'a fait un sujet de rire: quiconque l'apprendra rira de moi. Elle ajouta: Qui aurait dit à Abraham: Sarah allaitera des enfants? Cependant je lui ai enfanté un fils dans sa vieillesse.

genèse 21/ 9 : Sara vit rire le fils d'Agar l'égyptienne avait enfanté à Abraham; elle dit à Abraham: chasse cette servante et son fils, car le fils de cette servante n'héritera pas avec mon fils, avec Isaac. Cette parole déplut à Abraham.

Mais Dieu dit: que cela ne déplaise pas à tes yeux...Accorde à Sara tout ce qu'elle te demandera; car c'est d'Isaac que je ferai sortir une grande nation." Abraham abandonne Agar et son fils dans le désert avec une outre d'eau. Agar laisse l'enfant sous des arbrisseaux, elle s'assoie à une portée d'arc: "que je ne voie pas mourir mon enfant." L'Eternel apparait à Agar, lui dit de prendre son fils par la main et la dirige vers une source. Ismaël prendra une femme égyptienne et sera l'ancêtre des  ismaëlites.

- Puis ABraham fit alliance avec Abdimelec.

Alors qu'Abraham séjournait dans le pays des philistins, "Dieu mit Abraham à l'épreuve.", il lui demande de sacrifier "son unique fils". ALors qu'Abraham s'apprêtait à égorger Isaac, il vit un bélier, et décida de sacrifier l'animal.

Ensuite, "on fit un rapport à Abraham", son frère avait engendré 8 fils à sa femme et sa concubine également a enfanté 4 fils.

- Y avait-il un lien entre le sacrifice et le rapport mentionnant les naissances? S'agissait-il de chasser "la malédiction " de la stérilité?

Puis Sara mourut à 127 ans.

- Après lavoir enterré Sara dans une caverne à Macpéda qu'il achète à un hittite(les hittites étant maître du pays à cette époque), près d'Hébron en Canaan, Abraham fit jurer à son intendant, de trouver une femme à son fils Isaac: "...de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les cananéennes au milieu desquels j'habite. Mais d'aller dans mon pays, dans ma patrie, prendre une femme pour mon fils Isaac", mais il lui recommande bien de ne pas y emmener son fils.

Le serviteur se rendit en Mésopotamie dans la ville de Nachor(frère d'Abraham époux de Milca fille d' Haran, l'autre frère d'Abraham, donc Nachor a épousé sa nièce.) donc Abraham se considère comme sumérien(de descendance sumérienne ou akkadienne ou mixte?). Le serviteur choisira Rebecca pour femme pour Isaac. Elle est la fille de Bethuel qui est un des huits fils de Milca et Nachor. Isaac épouse donc la petite fille de son oncle Nachor, soit une cousine par son père, mais également nièce de son père puisque fille d' Haran, soit une union fortement consanguine.

L'histoire de Rebecca resemble comme un "copier-coller" à celle de Sara, femme d'Abraham:

Rebecca est "stérile", puis après qu'Isaac ait invoqué l'Eternel, elle met au monde des jumeaux, plus exactement des faux jumeaux très dissemblables: l'un, Esaü est roux, fort, aime chasser, l'autre, Jacob, est calme, reste sous les tentes. Le premier est préféré d'Isaac, le second, de Rebecca, mais par ruse, Rebecca manipulera Jacob pour voler le droit d'ainesse donné à Esaü.

suite à une famine, Isaac se rend à Guérar où règne Abimélec, roi des philistins. A Guérar, il présente Rebecca comme "sa soeur". Mais Abimelec les surveille:

genèse 26/ 7 à 11: Abimelec fit appeler Isaac, et dit: certainement c'est ta femme, comment as tu pu dire: "c'est ma soeur?" Isaac répondit: "j'ai parlé ainsi de peur de mourir à cause d'elle." Et Abimelec dit: "Qu'est ce que tu nous as fait? Peu s'en est fallu que quelqu'un du peuple ne couche avec elle, et tu nous aurais rendu coupables. Alors Abimelec fit cette ordonance...: "Celui qui touchera à cet homme ou cette femme sera mis à mort". Puis, suite à une rivalité autour de puits d'eau, Jacob sera chassé de chez les philistins, avant qu'Abimelec propose une alliance nouvelle car "l'Eternel est avec Jacob".

Suite à l'usurpation du droit d'aînesse d'Esau, Jacob fuira la colère de son frère en se réfugiant chez Laban qui vit parmis les Hittites(fils de Heth). Mais Rebecca prévient: "Si Jacob prend une femme parmi les filles de Heth, à quoi me sert la vie?"Aussi Isaac ordonne à Jacob de pendre pour épouse une fille du frère de sa mère, Laban.

Jacob aura deux épouses(il choisit la seconde, Rachel, mais Laban lui imposa d'épouser aussi l'aîné, Léa, qui "avait les yeux fragiles"). Rachel, tout comme Sara ou  Rebecca fut considéré comme "stérile" dans un premier temps, puis, engendra deux fils, Joseph et Benjamin, tandis que Léa était féconde et eut quatre fils. Tout comme Sara, Léa et Rebecca offrirent leur servante respective à Isaac, dans une compétition à la reproduction de mâles, aboutissant à deux clans rivaux qui ne parvinrent à se réconcilier que suite à la politique menée par Moïse.

(voir: Abraham et Moïse, la vraie histoire...)

 

- Commentaire sur la vie d'Abraham et l'exploitation religieuse d'une histoire antique:

 

  • Moralité de la sexualité à l'époque d'Abraham: nous sommes dans un autre monde, les unions sont de type endogamie familliale, entre demi-frère et soeur, entre oncle et nièce, entre cousins germains. Il faut conserver "la race du père" à tout prix; ainsi, quand une catastrophe naturelle isole Jacob et ses filles et que ce dernier n'a pas de fils et qu'il est veuf, c'est avec ses filles, par l'inceste, qu'il assurera la survie de sa lignée. On remarque que la femme transmet "la race de son père", en épousant un homme de la famille de son père, oncle, demi frère, cousin paternel. Moïsequi réunit les douzes tribus, conserva cependant une endogamie intra-tribale, interdisant seulement les unions entre proches parents: "si un homme prend sa soeur, fille de son père ou fille de sa mère pour épouse c'est une infâmie, ils seront retranchés sous les yeux des enfants de leur peuple...(idem pour celui qui couche avec sa tante)...car c'est découvrir la nudité de son proche parent, ils seront sans enfants."  Mais, même sous le roi David, l'inceste était tolérée, immoral, mais moins grave qu'une union avec un étranger: Ainsi quand Tamar fille du roi David, déclare à son frère Absalom avoir été violé par leur demi-frère Ammon, fils d'une autre épouse du roi David, Absalom lui déclare: "maintenant ma soeur, tais toi, c'est ton frère; ne prends pas cette affaire trop à coeur". Et Tamar, désolée ,demeura dans la maison de son frère. (Samuel 13)  
  • La destruction de Sodome et Gomorhe vécue comme un châtiment divin: L'éternel se manifeste de deux manières:
  • physique (colère divine) par des phénomènes sismiques ou volcanisme ou des feux spontanée(buisson ardent: existence dans cette région d'arbustes résineux qui par forte chaleur entre en combustionspontanée. 
  • par les songes ou rêves, mais il semble qu'une conviction profonde survenant suite à une méditation, soit vécue comme uneparole divine également.
  • Comme auparavent, Lot frère d'Abraham est aggressé, lui et les siens, chez lui par les habitants; quoi de plus banal que d'y voir un châtiment divin pour "mauvaise conduite". Et un tel châtiment général des habitants ne pouvaient être que la conséquence de ce qui à l'époque était la pire des ignominies: l'érotisme par sodomie, bien que dans ce cas là, on peut se demander si le viol collectif n'était pas une forme de vengeance,. Plus tard, Moïse condamnera cet acte à la peine suprême: bien des actes jugés criminels pouvaient entraîner la peine de mort, mais le corps d'un criminel  était cependant enterré en terre consacrée, sauf s'il s'agissait d'un homosexuel qui restait exclu de la communauté même après sa mort. Mais on peut se demander s'il ne s'agissait pas d'une explication postérieure trouvée pour expliquer la colère divine. Et si Lot ne payait pas les fourberies d'Abraham qui disait "elle n'est pas ma femme, elle est ma soeur." Ce qui lui vallait "d'être bien traité", et de bénéficier de dons importants évoquant un accord en vue d'une alliance matrimoniale...Lorsqu'on lie la généalogie des ancêtres d'Abraham(G 11/27), on constate dans la bible traduite par Segond que si Milca est bien à la fois la soeur et la femme de Nachor, Saraï n'est pas mentionné...Si bien que l'on peut même se demander si Abraham n'a pas menti...de même Isaac qui agit de même et prétend que Rébecca est aussi sa soeur alors qu'elle est sa cousine...(il faudrait bien sûr vérifier sur le texte originel en hébreu. L'histoire originel a probablement été remanié, quand la Thora fut rédigé après Jésus Christ, sous les romains. A cette époque, seul la virginité avant le mariage était importante, et l'on voit bien qu'à cette époque, un mari favorisait parfois les rapports sexuels de sa compagne avec des "étrangers". Rappelons la conception de l'époque: la femme est propriété de son père puis de son mari qui" l'achète", Mahomet la compare à "une terre de labour". Dans le cas présent, il semblerait que ce fut plutôt comme un arbre qui "bougeonne", autant de bourgeon, autant de "corps", la fille transmettant le corps animal "accordé par Dieu", l'esprit qui anime étant transmis par l'homme lors du premier rapport sexuel, d'où l'importance d'épouser un homme de la famille paternel. Ce qui explique que le mari "achète" une femme comme on achète une terre, les rapports ultérieurs à cette époque semble avoir peu d'importance, sont vécus comme le sein donné par la mère au nouveau né. Les amants apparaissent comme des "pères nourriciers" des foetus! Les enfants sont de la race de leur mère, les enfants des concubines sont donc des esclaves. Mais si une femme n'a pas de garçon, un processus d'adoption maternel est décrit: lorsque Rachel vit qu'elle ne donnait point d'enfants...elle dit à Jacob:"donne moi des enfants où je meurs!(en effet son mari Jacob a épousé aussi Léa, soeur de Rebecca, avec qui il a eu des enfants, la mort véritable est pour celui qui décède sans enfants, ce qui explique que plus tard, n'allait au combat que les hommes ayant eu un premier né). Elle dit: Voici ma servante Bilha(qui est donc sa demi soeur, fille de son père et d'une concubine); va vers elle; qu'elle enfante sur mes genoux".

 

  • Pharaon, aussi bien qu'Abimelèc, roi des philistins semble craindre "l'Eternel', les hébreux, la dynastie de Pharaon et d'Abimélec aurait donc une origine culturel commune, celle peut être disparu sous la mer noire,il y a 7500 ans(voir plaidoyer pour nos enfants, pour un monde viable, signaler dans un commentaire si plus de renseignements). Abraham, tout comme Isaac, ne reçoivent que des reproches pour une escroquerie grave, l'explication est peut être là: genèse 26/ 18 à 32: Isaac chassé par les philistins, creusent les puits qu'Abraham avait creusés et que les philistins avaient recouvert de poussière, ils durent plusieurs fois abandonnés les puits aux philistins, juqu'à ce qu'il trouve de l'eau là où personne avait creusé. Suite à cela, Abdimelec recèle une alliance avec Isaac car dit-il "l'Eternel est avec toi". N'oublions pas que Seth, ancêtre prédéluvien de Noé est aussi le dieu de l'enfer chez les égyptiens, et chez les hébreux, les manifestations multiples de "l'Eternel" évoque de manière précise des phénomènes volcaniques ou sismiques. Abraham, comme Isaac semble donc être de talentueux "sourciers", donc des protégés de Seth, Dieu terrible dont il ne faut pas déclencher la colère.
  • lire: L'Eternel, Dieu des Hébreux, et Seth Dieu des égyptiens, le même caractère "volcanique"
  • On peut être étonné des âges donnés dans ce texte: Abram devient père à 86 ans, il meurt à 175 ans, Sara à 127 ans. Mais si l'on regarde les âges des patriarches antédiluvien, Adam vécut 930 ans, Noé 950 ans, puis les âges diminuèrent jusqu'à Abraham. L'explication la plus probable est celle d'un nom "dynastique" lié à une terre, si l'individu quitte sa terre ancestral, il garde son nom de naissance, s'il hérite de la terre paternel, il prend le nom de l'aïeul: Ainsi Abram devient Abraham et père d'Isaac à 100ans, c'est à dire que depuis 100ans des "Abraham" se sont succédés sur cette terre. Bien que nomade, Abraham a "une patrie", il demande à son serviteur de prendre une femme à son fils dans le "pays dont il est sorti". Il a son premier né mâle à 86 ans avec Agar, la servante et supposons qu'il soit âgé de 16 ans (car on se mariait à 15 ans jadis). Il devient Abraham à 100 ans, ce qui fait qu'il devient le "patriarche" de la tribu à 19 ans, et il décède à 94 ans, ce qui est déjà un bel âge! La durée des âges des patriarches donne donc une idée de l'étalement de la colonisation. AInsi, on peut lire par exemple: "Seth âgé de 105 ans engendra Enosh. Seth vécu après la naissance d'Enosch 807 ans" ; et il engendra des fils et des filles. Donc Enosh représente une séparation de la tribu de Seth au bout de 107 ans. La tradition semble se perdre avec Isaac, qui hérite d'Abraham mais garde son nom. Dans les textes mésopotamien on trouve la généalogie de dynastie prédéluvienne durant plus de 10 000 ans. Ce qui pose la question: y a t'il transmission d'une durée avec un changement d'échelle de civilisations ayant un système de comptage différent? Ou bien y a t-il eu une civilisation antédéluvienne, une autre humanité, capable de compter le temps en utilisant la position des étoiles sur la voûte céleste ense basant sur la précession des équinoxes?
  • Bien des passages de la vie d'Abraham sont "opaques": quand Ismaël nait, Abraham a 86 ans, quand Isaac nait, Abraham a 100 ans, il y a donc 14 ans d'écart entre Isaac et Ismaël. A cette époque, âge auquel, on se marie dans les sociétés anciennes. Hors la description d'Agar et de son fils dans le désert, évoque celle d'un jeune enfant que sa mère "dépose sous un arbrisseau, dont elle s'éloigne à une portée d'arc pour ne pas le voir mourir ce qui sous entend qu'il s'agit d'un nourisson incapable de marcher seul sans qu'on lui tienne la main, ce que fait Agar pour aller jusqu'à une source d'eau sur le conseil de l'Eternel. La logique voudrait que ce fut plutôt Isaac et sa mère qui ait été dans le désert. Il y a ce curieux épisode auparavent de l'Eternel qui vient accompagné de "deux anges"(qui ensuite détruiront Gomorrhe et Sodome) parmi les chênes de Mamré, qui mangent, demandent à voir Sara, et qui annoncent la naissance d'Isaac. Il est précisé que Sara, "rit en elle même", la raison donnée: elle pense être trop vieille pour enfanter est peu crédible. La vérité pour l'instant, on ne peux la connaître, une chose est sûre, ce n'est pas avec son fils de 14 ans  qu'Agar l'égyptienne est décrite dans le désert, mais avec un petit enfant...On peut imaginer le scénario suivant: Sara détestait Agar, Ismaël également selon elle, se rit d'elle, elle veut un fils à elle. Supposons qu' Agar soit ait eu un deuxième fils, Sara s'entend pour faire enlever Agar et son fils par les trois hommes qu'Abraham voit dans les chênes de Mamré et qui lui disent qu'ils lui rapporteront l'enfant sevré dans un an . Car on parle d'hommes qui mangent sous sa tente, et ensuite curieusement l'un d'eux est assimilé à Dieu et à ses deux anges qui ensuite vont détruire Sodome et Gomorrhe. En fait, peu après l'enlèvement d'Agar sur l'ordre de Sara qui lui vole son nouveau né, le séïsme destructeur frappe, Abraham y voit un châtiment divin, et attribue du même coup l'enlèvement d'Agar à Dieu et ses deux anges. L'auteur de l'enlèvement est peut être Lot et deux hommes à lui, il pense sans doute vendre Agar en ville, mais Agar est peut être reconnu par des proches qui ameutent la ville contre lui. Du fait du séÏsme, Lot est sauvé et s'enfuit, de même Agar qui fuit dans le désert avec son nouveau né. PEU auparavent Sara déclara "son fils n'héritera pas avec mon fils". Le deuxième fils d'Agar devant être définitivement séparé de sa mère après le sevrage, il ne devait reconnaitre pour mère que Sara, et donc on sent dans cette parole une menace sur Ismaël. Sans doute, intrigue t-elle, Dieu a puni Agar comme les villes impies, après qu'Abraham sacrifie un bélier à la place d'Ismaël, on lui fait un rapport avec la naissance de nombreux fils à son frère. La croyance aux sorcières jetant des sorts est très ancienne, et le déroulement de l'histoire donne à penser qu'Agar fut accusé d'avoir jeté la malédicton de stérilité sur la maison d'Abraham afin de s'assurer la prééminence de son fils Ismaël. Pour contrer le sort, Ismaël est donc condamner à être offert en holocauste à l'Eternel Bien que combattu par les prophètes, et bien que rares, il existe dans la thora d'autres exemples de sacrifices humains. Ismaël, s'interroge sur le fait que son père n'emporte pas d'animal à sacrifier mais le suit en toute confiance, ce qui émeut sans doute Abraham qui entre temps a retrouvé la trace d'Agar dans le désert. Il décide alors probablement, de tuer un bélier à la place d'Ismaël, décision qui s'impose à lui avec une telle force, celle de l'amour paternel qu'il l'attribue à la volonté divine. Il renvoie donc Ismaël dans le désert avec sa mère en s'assurant de leur survie, à 14 ans Ismaël est apte à guider sa mère dans le désert jusqu'à un oasis? et il reprend le nouveau né qu'il donne à Sara. 
  • On ne peut qu'être surpris en voyant le nombre de femmes "stériles" qui ensuite deviennent mère d'un ou plusieurs fils: Sara, Rebecca femme d'Isaac..Rachel femme de Jacob. Seule Léa qui dès son premier enfant a un garçon est dite "féconde", et les généalogies ne s'interressent aux femmes que lorsqu'elles sont à l'origine de conflits d'héritage. La forte consanguinité, peut expliquer une baisse de la natalité et de la durée de vie, mais comme toutes ces femmes "stériles" finissent par avoir un fils, une autre explication apparait: une femme qui met au monde des filles est considérée comme "stérile", c'est à dire elles font des filles semblet-on croire comme un arbre bourgeonne, la fécondité c'est à cette époque avoir un garçon fruit de l'esprit de son père et du corps fait par sa mère par bénédiction de l'Eternel.

 

On voit donc que le livre de la genèse s'ouvre sur un monde qui n'est pas le nôtre et dont il ne peut être que dangereux de vouloir s'en inspirer. Il n'est en rien par exemple, un receuil de moeurs de la culture juive au XXe s comme le pensait Hitler ou comme il voulait le faire croire. Il est un passionnant témoin des temps anciens, de moeurs, de raisonnement que l'on peut retrouver dans d'autres cultures de ce temps soit il y a plus de 2000 ans!Que le conditionnement dans l'enfance fasse de ce livre "mamouth" une source d'inspiration divine à laquelle s'accrochent des communautés incapables d'évoluer dans un monde sans "assurance tout risque" divine les protégeant, refusant de voir le monde tel que la science nous le fait découvrir dans toute sa splendeur majestueuse, refusant d'utiliser ce précieux héritage: l'intelligence. Mais il est vrai que l'évolution indispensable des sociétés humaines s'est toujours fait de manière bien plus efficace par la religion que par les révolutions toujours sanglantes. c'est pourquoi ami lecteur, je t'invite dans le monde écolobabiste ci dessous:

link:ecolobabisme religion des partisans de la vie.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans psychologie - sociologie
commenter cet article

commentaires

voyance gratuite mail 23/03/2017 16:26

Je découvre ton blog et je suis très intéressée par toutes ces ressources.

voyance mail gratuite 20/05/2016 15:29

Je suis ton blog avec beaucoup d’intérêt depuis peu.

plombier paris 3 26/01/2015 15:46

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

knowledge skills and abilities examples 01/09/2014 11:07

Alors que les résultats sont exprimés en décibels, la perte auditive est généralement décrite comme légère, légère à modérée, modérée, modérément sévère, sévère ou profonde. La perte auditive est généralement acquis par une personne qui, à un certain moment dans la vie n'avait pas de déficience auditive.

http://powered-cloud.com/ 28/08/2014 14:01

Religious conditioning can be considered as unwanted thing to human. I do not know why people are fighting each other in the name of religion. If we check out the situation in some countries, we can see that many people are dying in the name of it.

marie jeanne jourdan 29/08/2014 18:55

Français: la question que vous devez vous posez est: pourquoi y a t-il conditionnement religieux dès l'enfance? Parce que toute société humaine est bâtie sur un dogme fondateur qui la fait naître puis structurée. Initialement, le dogme tribal n'avait pas pour but de fédérer ses membres, ils étaient d'un même sang comme tout clan de mammifères supérieurs. Le dogme tribal était soit une légende sur le patriarche fondateur de la tribu à partir d'une réalité enjolivée, et ce patriarche à sa mort était souvent assimilé à un Dieu protecteur(peuples du Nord, nomades) ou bien ce dogme rattachait la tribu à son environnement sous protection d'un élément de la nature(lune, Soleil, montagne, arbre géant, animal...) ce qui avait une action "anxiolytique" vis à vis de la peur que peut déclencher des catastrophes naturelles, mais ce qui déboucha aussi souvent sur des sacrifices, humains dans certains cas. Quand les sociétés devinrent plus complexes, le dogme fondateur remplaça le lien de sang et prit une valeur identitaire. Dans ce cas là, les sacrifices, humains notamment, eurent tendance à disparaître, mais ayant une valeur identitaire, le dogme perdit sa faculté d'évoluer avec le perfectionnement de la connaissance du monde par la science, et remettre ce dogme en question détruisait l'identité de groupe, les liens communautaires, on allait vers plus "d'individualisme" fragilisant la solidarité communautaire, face à cette fragmentation du dogme, apparut alors le nationalisme. Ce qui explique que lorsque l'identité religieuse ou nationale d'une société est menaçée ou lorsqu' elle considère celles des autres comme inférieures et lui octroyant un droit de prédation: c'est la guerre. Pour un monde de paix il faut donc des groupes identitaires qui ne se sentent pas menacés mais ayant des intérêts communs, et qu'un dogme nouveau, partagé par tous, intégrant les mêmes connaissances apportées par la science sur notre planète, débouche sur un objectif commun: faire front commun face aux dangers écologiques et démographiques menaçant les jeunes et futures générations. C'est l'ambition d'ecolobabisme.com(voir article: "écolobabisme, la religion des partisans de la Vie)
English: Traduction de Reverso en Anglais Ecoutez la traduction
the question which you owe you rest(pose) is: why t-il there religious conditioning(packaging) from the childhood? Because any human company(society) is built on a founding dogma which creates her(it) then structured. Initially, the tribal dogma did not aim at federating his(her) members, they were of the same blood as any clan of superior mammals. The tribal dogma was or a legend on the founding patriarch of the tribe from an adorned reality, and this patriarch in his death was often likened to a protective God (peoples of the North, nomadic) either this dogma connected the tribe with its environment under protection of an element of the nature (the moon, Sun, mountain, huge, animal tree) What had a "anxiolytic" action(share) face to face of the fear that can activate(start) natural disasters, but what resulted so often in sacrifices, human in certain cases. When companies(societies) became more complex, the founding dogma replaced the blood tie and took an identity value. In this case there, the sacrifices, human in particular, tended to disappear, but having an identity value, the dogma lost its faculty(power) to evolve with the improvement of the knowledge of the world by the science, and to question this dogma destroyed the identity of group, the community links, we went towards more " of individualism " weakening the community solidarity, in front of this fragmentation of the dogma, appeared then the nationalism. What explains that when the religious or national identity of a company(society) is threatened, or when ' it considers those others as subordinates and granting him(her) a right(law) of predation: It is the war. For a peace world one thus needs that identical groups which do not feel threatened but having common interests, and which a new dogma, shared by all, integrating(joining) the same knowledge brought by the science on our planet, results in a common objective: join forces in front of ecological and demographic dangers threatening the young and future generations. It is the ambition of ecolobabisme.com (to see article: " écolobabisme, the religion of the partisans of the Life ")

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages