Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 18:58

Les roms font débat en Europe comme jadis les juifs d'avant guerre, a la différence que dans le premier cas il s'agit d'une communauté entièrement sous contrôle maffieux et que dans le second cas, il s'agissait d'une communauté bien intégrée mais apparaissant comme  exerçant une compétitivité économique jugée à cette époque déloyale par les "antisémites". Pourtant, dans les deux cas, le triste dénouement pour les premiers, et l'absence de solutions pour les seconds relèvent de l' incapacité politique de la gestion des flux migratoires.

 
  • Si l'on se réfère à la lecture de " l'Allemagne nazie et les juifs" de Saül Friedlander éd Seuil, on apprend que la population juive d'Allemagne fut bien tolérée jusqu'à ce que sa démographie augmenta brutalement du fait de la migration de juifs polonais qui à Varsovie représentait la moitié de la population et chez quile nationalisme sous forme de "sionisme" se heurtait au nationalisme polonais. Mais si les juifs polonais étainet si nombreux, mal intégrés, c'est qu'il s'agissait en fait de migrants pauvres de l'Est, de Russie, fuyant les pogromes à l'époque des tsars. Hitler lui même écrira dans Mein Kampf: "je ne remarquais pas les juifs, ne comprenait pas que l'on puisse détester quelqu'un pour sa religion", son adhésion à l'antisémitisme il la fait naître avec ses premiers contacts avec les juifs polonais qu'il qualifie "d'orientaux", puis dans un deuxième temps, les juifs lui apparurent comme l'ennemie politique, les propagateurs du communisme qu'il assimile à la franc maçonnerie. En Allemagne, avec l'empereur Guillaume1er, "la question juive" fait débat, les uns étant partisans d'une implantation d'une colonie de juifs allemands en Palestine, les autres par crainte "d'un Vatican" juif, préconisant "l'apartheid".
  • Quand l'Allemagne des années 30 voulut expulser les juifs polonais, la Pologne ferma sa frontière. Voici ce qu'écrit Friedlander à ce sujet:" Le recensement de juin 1933 avait montré que sur les 98 747 juifs étrangers résidants encore en Allemagne, 56 480 étaient citoyens polonais.La république de Pologne peut désireuse de voir s'accroître sa population juive de 3,1 millions d'individus, recourus de 1933 à 1938 à diverses mesures administratives pour empêcher le retour des juifs polonais vivants en Allemagne...le 31 mars 1938, ..le parlement polonais vota une loi définissant toute une série de cas où l'on pouvait priver de sa citoyenneté polonaise un ressortissant vivant à l'étranger qui n'auraient pas obtenu une autorisation spéciale d'entrée en Pologne avant la fin du mois.Comme plus de 40°/° de juifs polonais vivants dans le reich étaient nés en Allemagne, ceux ci ne pouvaient guère espérer liquider entrprises et logements en moins de deux semaines...Les nazies décidèrent de devancer la mesure polonaise...Himmler donna ses ordres: tous les juifs polonais de sexe masculin résidant en Allemagne, seraient déportés de force au delà de la frontière polonaise au 29 octobre. Le Reichfûrher savaient que les femmes et les enfants, privés de tout moyen de subsistance seraient obligés de suivre...la police et les SS regroupèrent les juifs...et leurs firent franchir la frontière...Les gardes frontières polonais les refoulèrent conformément aux instructions. Des joursdurant, sous une pluie diluvienne, sans vivres, sans abris, les déportés errèrent entre les deux frontières; la plupart aboutirent dans un camps de concentration polonais...On autorisa les autres à retourner en Allemagne...Environ 16 000 juifs polonais furent ainsi expulsés." Alors quand on voit l'attitude de la Roumanie et de la Bulgarie pour leurs ressortissants roms, quand on voient ces camps de roms, "cour des miracles" du moyen - âge renaissant, on ne peut que se demander si "en d'autres lieux, en d'autre temps, avec d'autres acteurs, l'histoire se répète", en moins cruelle cependant, espérons le!
  • Mais la comparaison, cependant, s'arrête là, au cours des siècles, la communauté juive s'avéra laborieuse et industrieuse, celle des roms est celle des nomades vivant en parasitage, comme les tribus arabes ou mongoles, ou encore les vikings, vivant de rapines et pillages, avant de devenir des conquérants se sédentarisant. Mais les roms, eux, ne sont pas des hordes de tueurs, mais le parasitage par exploitation des femmes et des enfants, y est devenu un mode de vie. Et je suis révoltée de voir ces femmes mendiant avec des enfants et bébés sur le trottoir, dans le métro, à Lyon par exemple. Car la loi française l'interdit et implique le placement immédiat de l'enfant. C'est ce qui se fit avec les gitans après guerre, et ces enfants ont su parfaitement s'intégrer malgré la douleur de la séparation, que je ne souhaite pas bien entendue. Mais comment espérer qu'un enfant qui commence sa vie comme faire valoir pour une mère mendiante, ou vole sous contrainte, ne devienne pas à son tour, adulte, exploiteur des plus faibles? Et surtout, sans métier ni instruction, a t-il le choix?
  • Mais je ne préconise pas de répondre au parasitage par l'assistanat à vie: je propose de rompre le cercle vicieux esclave - futur exploiteur.

- Voici les solutions que je préconise:

  • femmes et enfants doivent être soustrait à l'exploitation, et pour cela la mendicité avec des enfants, le vol strictement réprimé, entraînant le placement de l'enfant jusqu'à l'expulsion de la famille.
  • Pour une communauté sans formation, le travail agricole salarié semble le plus aisé à permettre l'intégration. Destiné à s'établir hors de nos frontières, l'apprentissage du français est inutile, il faudrait lui préférer l'anglais.
  • Le retour en Roumanie et Bulgarie doit être accompagné d'une insertion dans le monde agricole, l'Europe peut y aider en achetant du blé cultivé par les roms afin de faire des stocks le jour plus que probable où un cataclysme écologique(ex: explosion de la caldeira de Yellowstone) rendra stérile pour plusieurs années les terres agricoles d'Europe. En accordant un permis de sejour dans un pays d'Europe à vie pour faire des travaux saisonniers pour les roms jusqu'à ce qu'une nouvelle génération formée professionnellement arrive sur le marché du travail. Ce permis sera accordé au travailleur seul, la famille devant rester sur place en Roumanie ou Bulgarie.
  • Les roms étant nomades ont peu aussi envisager un échange de population, ex: avec des réfugiés palestiniens volontaires pour s'installer en Roumanie ou Bulgarie, Israël s'engageant à acceuillir dans des Kibboutzes autant de roms que de réfugiés palestiniens volontaires pour la Roumanie ou la Bulgarie. Idem la Chine ou les Indes(dont les roms tirent leur origine ainsi que l'Eurasie) par exemple pourrait échanger des prisonniers émeutiers musulmans contre des roms ect...Maintenant ,reste à savoir si la Roumanie ou la Bulgarie préfère acceuillir des roms ou des musulmans...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans politique
commenter cet article

commentaires

voyance par mail gratuite 05/12/2013 14:40

Un tout grand merci pour votre site. C’est un plaisir pour toutes & tous.
Bonne continuation

voyance gratuitement 30/10/2013 16:23

je vais prendre le temps de découvrir ton nouveau blog, mais je reviendrai sur ton site…Au fait la citation en bas de ce nouveau blog m'a particulièrement touchée... je voulais la recopier, mais je
viens de voir que ça a changé !

marie-jeanne jourdan 30/10/2013 18:30



Rien n'a changé, la citation n'est pas sur ce blog mais sur le blog ecolobabisme.com(cliquer sur le lien fin de page)



Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages