Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

En effet, le passage de l'évangile connu sous le nom de "la multiplication des pains" par les amateurs de "miracles", semble bien révéler que Jésus, après avoir innové en coupant le vin avec l'eau( les noces à Cana en Galilée: -Jean 2(1 à 10), eut un grand succès en son temps pour avoir eut l'idée, le premier en Palestine, de faire "une bouillabaisse", c'est à dire une soupe aux poisson, recette régionale provençale:

Multiplication des pains pour les 5000 hommes.

(Evangile de Marc chap 6, v 30 à 44)

Les apôtres, s'étant rassemblés auprès de Jésus, lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné. Jésus leur dit:Venez à l'écart dans un lieu désert, et reposez vous un peu. Car il y avait beaucoup d'allants et venants, et ils n'avaient même pas le temps de manger.

Ils partirent donc à l'écart, dans un lieu désert. Beaucoup de gens les virent s'en aller et les reconnurent,et de toutes les villes on accourut à pied et on les devança au lieu où ils se rendaient.

Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu' elles étaient comme des brebis qui n'ont point de berger; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.

Comme l'heure était déjà avancée, ses disciples s'approchèrent de lui, et dirent: Ce lieu est un lieu désert, et l'heure est déjà avancée; renvoie-les afin qu'ils aillent dans les campagnes et dans les villages des environs, pour s'acheter de quoi manger. Jésus leur répondit: Donnez leur vous même à manger. Mais ils lui dirent: Irions nous acheter des pains pour deux cents deniers et leur donnerions nous à manger? Et il leur dit:Combien avez vous de pain? Allez voir. Ils s'en assurèrent et répondirent: cinq et deux poissons. Alors il commanda de les faire tous assoir par groupes sur l'herbe verte, et ils s'assirent par rangées de cent et de cinquante. IL prit les cinq pains et les deux poissons, et levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces. Puis il rompit les pains, et les donna aux disciples, afin qu'ils les distribuent à la foule. Il partagea aussi les deux poissons entre tous. Tous mangèrent et furent rassasiés, ...Ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes.

commentaire:

- Jésus et ses disciples veulent se reposer dans un lieu désert, loin de leurs "fans", ils partent donc pour quelques jours, et comme le lieu est désert, ils emportent comme provisions, un aliment de base: le pain, et donc non pas "cinq pains" pour 12, mais cinq pains par personne, prévoyant sans doute, un pain par jour par personne pendant 5 jours.

- Ils se rendent en barque dans ce lieu, hors la foule, à pied et contournant l'eau, arrive avant lui car probablement ils pêchent deux petits poissons par personnes.

- Il répartit la foule en groupe de cent et de cinquante.

Neuf disciples donnent chacun leurs cinq pains et leurs poissons à chaque groupe de cent, un donne divise sa ration en deux pour deux groupes de cinquante, deux gardent leur ration pour Jésus et ses disciples pour cinq jours.

Avec chaque pain et du poisson, on fait une soupe pour dix, et avec 5 pains, on fait de la soupe pour 5 fois 10 personnes, soit, 500 personnes, comme chacun des dix disciples donne 5 pains, on obtient donc bien de la soupe pour 10 fois 500 personnes, soit 5000 personnes.

-Un autre jour, toujours dans l'évangile de Marc, Jésus fait une soupe avec 7 pains et des petits poissons pour 4000 personnes: Jésus institue "la bouillabaisse" comme plat du partage entre "frères", fils d' un Dieu paternel, et fixe la recette sur la base des chiffres sacrés: 7, le nombre de pains, le nombre de poissons variant selon la pêche, pour 4000 convives, 4000 étant un multiple du nombre sacré 40.

Marie de Magdala, ou Marie-Madeleine, qui selon le livre "le tombeau de Jésus"(édition Michel Lafon), se basant sur des tests ADN, et les noms de filiation trouvés dans un tombeau familial contenant des ossuaires pour établir qu'il s'agit probablement du tombeau familial de Jésus, serait la femme de Jésus.Selon "l'évangile de Marie Madeleine", évangile apocryphe, et la tradition des Stes Maries de la mer lieu-dit où elle aurait accoster, elle serait venu évangéliser la Provence, avant de retourner en Palestine où elle mourut. Une légende provençale dit également que Jésus serait né en Provence. En fait, dans le tombeau considéré être celui de la famille de Jésus, il y avait aussi l'ossuaire d'un enfant de 9 ans environ, Judas, fils de Jésus. Hors, lors de l'arrestation de Jésus, un jeune homme caché sous un manteau le suivait, on voulut l'appréhender, mais il lâcha le manteau qui le recouvrait et s'enfuit nu, c'était peut être son fils qui fut lui aussi éliminé un peu plus tard car il aurait pu succéder à son père.

Hors, selon l'évangile de St Jean, sur la croix, Jésus dit à sa mère: "femme voici ton fils", en parlant du disciple qu'il aimait, donc du fils qu'il aurait eu de Marie Madeleine. On peut imaginer qu'après le meurtre de son époux, puis de son fils, de Pierre qui selon l'évangile de Marie Madeleine, s'opposa à sa présence parmi les disciples de Jésus(cette histoire rappelle la querelle d'héritage spirituelle entre le gendre de Mahomet, Ali, et les "généraux" de Mahomet, et finalement l'assassinat d'Ali qui provoqua le schisme sunnite-chiite), Marie Madeleine qui était peut être enceinte de Jésus lorsqu'elle devint veuve, alla se réfugier, accompagnée de Marie de Béthanie(qui serait, Marie, mère de Jésus de Nazareth) en Provence, où elle accoucha d'un fils qu'elle nomma Jésus comme son père, donnant matière à la légende de "Jésus né en Provence".

Qui sait si elle ne fut pas celle qui institua la "bouillabaisse" provençale?

Partager cette page

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages