Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
 Théorie sur la manière dont nait une pensée: par association entre une information (visuelle) et une stocké dans la mémoire. (sciences et vie 2009),

exemple:
- un conseiller municipal se promène, il croise un cheval, monsieur le maire est un bon cavalier donc la vue du cheval déclenche au niveau de la mémoire ce qui est en rapport avec le cheval, et du fait de sa fonction c'est le maire qui est
associé en premier. Hors le maire est candidat à des élections législatives.
Donc la rapidité des associations d'idées sont tels, que la vue du cheval va faire penser à ce conseiller aux législatives et à leur enjeux politiques sans même qu'il ait conscience que c'est le cheval qui a déclenché chez lui cette pensée.
 Je crois à cette théorie car elle procède de notre héritage évolutif. De manière consciente nos ancêtres cherchaient "des signes des Dieux" pour les guider dans leur décisions ou leur déplacement dans le milieu extérieur(étoile, sens de l'écoulement du sang d'un sacrifié sur une pierre, lueur, vent...), cela a pu donner par la suite à des automatismes, de la même façon qu'à force de conduire, on conduit sur un trajet habituel de manière automatique, sans réfléchir. La différence dans le fonctionnement cérébral qui existe entre un sujet éveillé, en sommeil paradoxal, en hypnose, c'est la
 vitesse de conduction de l'influx nerveux, rapide dans le premier cas, lent dans les deux autres cas.

-Maintenant je vais vous raconter un rêve d'adolescent:
  "j'ai rêvé que j'étais un sanglier, je fonçais à toute allure et je défonçais les clôtures que je rencontrais". C'est simple, lui ais je dit, le sanglier te représente car il représente la force, maintenant tu as progressé, tes résultats scolaires sont
 meilleures, tu te sens capable maintenant de briser les obstacles et tu crois en ton avenir professionnel, (de plus le sanglier a un côté identitaire gaulois, et cela va avec un besoin identitaire nationnaliste fort chez cet adolescent."Mais il y avait aussi plusieurs personnes de ma famille qui disaient que j'étais un porc". Hors il est vrai qu'on lui reproche souvent chez lui de se manifester par des éructations volontaires ou autres bêtises".
D'où dans le rêve l'association des deux, mais il se voyait en sanglier donc sous une forme qui évoque le respect et la puissance qui correspond à ses désirs. On peut également enregistrer inconsciemment une information dans la
journée et l'analyser ensuite avec un flux nerveux lent ou tout apparait.

-Pour reprendre le premier cas, le sujet rêve d'abord à un cheval, puis il voit le maire à cheval, puis quelque chose en rapport avec les élections. Au réveil, il peut se rappeler qu'il a rêvé aux élections mais il ne sais pas quel est le rapport avec le cheval et le maire qui fait du cheval.

Et bien je crois que c'est exactement la même chose avec les états psychotiques, le sujet rêve éveillé et cela engendre une angoisse majeur, et c'est cette angoisse qui peut être dangereuse.En effet les études montrent que:-
shizophrénie et maladie bipolaire semble interressée les mêmes gènes, dans les deux cas on a une diminution de l'expression des gènes clés des oligodendrocytes et de myélinisation du cortex préfrontal et des facteurs de
 transcription qui régulent l'expression de ces gènes. Les oligodendrocytes synthétisent la myéline, et les fibres myélinisées sont à la base de la conduction rapide du SNC, ils ont un rôle dans la survie axonale.- Hors la
période d'entrée dans les troubles psychotiques est la fin de l'adolescence et adultes jeunes, cette période correspond avec l'achèvement de la myélinisation au niveau préfrontal et je te rappelle le rôle négatif jouer par un travail intellectuel intensif type études avec concours. Donc ces sujets, dépassent les capacités de ces fibres et sollicites des fibres à
influx lent qui vont déclencher un mécanisme de fonctionnement cérébral de type lent et seront incapables d'associer des informations en une pensée, mais vont verbaliser une série d'informations associées ce qui donne un
discours décousu, qui apparaît comme insensé donc "délirant" pour celui qui l'écoute.Le sujet dira par exemple: "le cheval est dans le pré, le maire est un bon cavalier, le maire sera élu député".Et l'incompréhension del'entourage face à ce discours, entraînera une angoisse profonde qui aggravera les troubles.

Si mon raisonnement est juste, il pourrait aider à avoir une thérapie adaptée.

L'intérêt de comprendre le mécanisme, est qu'on doit pouvoir apprendre au sujet à ne pas "entrer dans le délire", à ne pas s'exprimer sur un mode délirant, à se calmer.Car je pense que c'est l'angoisse qui fait prendre des hallucinations pour du vécu. C'est d'ailleurs la même chose pour le rêve, tout le monde a déjà fait l'expérience de se réveiller brutalement angoissé avec la sensation quelque secondes, d'un vécu de ce qui n'était qu'un rêve. Il faut que le psychotique comprenne son mécanisme de pensée. IL l'aider à comprendre que le délire n'est qu'un mécanisme de pensée du rêve, que le sujet fait éveillé.Il faut l'aider à comprendre ce mode de pensée et ne pas angoisser, car les hallucinations sont provoquées par l'angoisse+++.
 Dans un premier temps discours décousu mais sensé dont on ne comprend pas le sens, le sujet est éveillé et conscient des associations d'informations dans la mémoire et apportées par ses sens qui aboutissent à la pensée finale, celà parce que les fibres influx rapide sont saturées. Puis l'angoisse va agraver les choses, le subconscient à ce moment là prend le dessus, comme dans le sommeil paradoxal pour réorganiser la pensée sous forme d'hallucinations, manifestations d'informations enregistrées inconsciemment qui perturbent le fonctionnement cérébral, que le cerveau saturé n'arrive pas à organiser en une pensée cohérente. Il faut aider le sujet à se comprendre et le délire régressera.
Si le sujet se libère de l'angoisse, il ne délire pas mais au contraire devient clairvoyant, c'est la "vision mysthique".
L'angoisse va jouer un rôle aggravant et même déclencheur notamment suite aux troubles du sommeil qu'elle engendre, d'ailleurs priver des sujets du sommeil paradoxal en les empêchant de dormir, déclenche des troubles mentaux.

> Date: Mon, 19 Jan 2009 15:38:19 +0100

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages