Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Je ne partage pas l'enthousiasme de certains pour le vaccin vivant de la grippe au niveau de la santé publique.
La grippe le plus souvent, éliminait seulement les personnes âgées fragiles, un régulateur de la nature, comme le fauve qui tue le plus souvent les animaux que l'âge, la maladie ou une blessure ralentissent la course.
Mais il y a eu l'exception de la grippe "espagnole" qui fit en 1918, 200 000 morts en France, 550 000 aux USA, Afrique et Asie 13 à 20 millions de morts, les pertes en URSS impossible à chiffrer du fait du cumul avec les victimes de la guerre civile. La contagion sans nulle doute fut favorisée par les souffrances liées à la guerre et les mouvements des soldats rentrant chez eux à la fin de la guerre je crois (période exacte à vérifier). Hors, la mutation virale donnant un virus agressif a pu en être favorisé, cela s'est vu avec le virus du sida qui initialement affectait les homosexuels du fait de l'absence de glaire cervicale protectice, puis a touché également les hétéro (voir article "le droit de tuer aux irresponsables..."). De la même manière la vaccination avec vaccin vivant réalise une contamination d'emblée à grande échelle favorisant la mutation, et l'on se retrouve avec des sujets jeunes qui décèdent!
 De plus, la primo infection tuberculeuse a certainement été aussi favorisée par les souffrances de la guerre, la promiscuité chez les soldats, cela devait favoriser les formes graves de grippes et leur transmission. De même vacciner des bronchiteux chroniques ou immuno déprimés peut très bien favoriser la mutation d'un virus vaccinale à un virus sauvage aggressif. J'ai déjà remarqué que depuis les vaccinations des maladies infantiles, on a toujours des "fièvres à boutons" mais on ne sait souvent plus quelle étiquette leur donner.

- Plutôt que de me vacciner je préfère la consommation d'une gellule de sauge en préventif, trois par jour si contamination, la sauge ayant une action trophique sur les muqueuses, y compris les muqueuses respiratoires, et donc protège contre la grippe ou gastro entérite, affections se transmettant par voie respiratoire.
- En cas de grippe, en absence d'insuffisance rénale, beaucoups ont recours au chlorure de magnésium (en ce qui me concerne, j'ai pu constater son efficacité dans les angines).
-N'oublions pas également la prévention par l'oscillococinum en homéopathie et les traitements homéopathiques prescrient par des médecins formés à l'homéopathie(car le traitement varie avec des variances de la grippe)
satisfont les patients.
Pourquoi la grippe "espagnole" en 1918 a-t-elle été si meurtrière?

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages