Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 15:17

Je ne sais plus quel homme d'état anglais visionnaire, fulminant de voir la petite Serbie entraînée les puissances européennes vers ce qui sera un massacre de masse et suicide collectif sans précédent, déclara: "je voudrais voir la petite Serbie remorquée jusqu'au milieu de l'Atlantique et se noyer"! Sans doute certains ont-ils pensé à peut près la même chose suite aux interminables conflits qui jalonnèrent la création de l'état d'Israël, et sans doute également voyant que Gaza, la plate-bande en bords du littoral oriental de la Méditerranée est devenu un perpétuel foyer terroriste qui de local devint la source du terrorisme internationnal qui lui même accoucha de deux monstres: Al Qaïda et Daesh, souhaiterait -il la voir noyée sous les eaux méditerranéennes.

Injuste certes, ce raisonnement, mais pragmatique, on ne peut mettre en danger l'équilibre mondial pour des "querelles de clochers", pardon pour une querelle autour d'un mur d'une ruine à Jérusalem, une querelle synagogue - Mosquée! Par milliers des palestiniens ont payé de leur vie ce conflit, par dizaines les israéliens. Alors ne pourrait -on pas en songeant à Verdun, se dire tarissons la source des massacres de demain, et les palestiniens ne pourraient-ils échanger Gaza au juifs contre toutes les colonies en Cis - Jordanie aux palestiniens, créant ainsi deux états qui ne s'imbriqueraient pas l'un et l'autre pour mieux se massacrer? Sans doute, s'il y avait un désir de "paix aux bonnes volontés".

Hier, à la télévision un historien raconte Verdun: les français se sont littéralement agrippés à la colline, comme s'ils s'agrippaient avec les mains, les ongles enfoncés dans la terre", en bas il y a la vallée, en bas il y a la Meuse. Ils ont le sentiment d'être le dernier rempart, la dernière digue qu'un flot impétueux veut briser. Ils laissent pleuvoir sur eux l'artillerie ennemie qui creuse avec ses bombes d'immenses charniers pour les enterrer vivants, soulevant des buttes de terre, et des tonnes de terre retombent du ciel. Cette attaque devait avant tout pour les allemands, remonter le moral des troupes, leur ouvrir une voie royale, leur donner l'assurance de la victoire proche et certaine. Mais les survivants au déluge de feu et de terre n'ont pas reculé, ils étaient là pour harceler l'ennemi, pour lui interdire la terre qui avait fait vivre ses ancêtres, qui nourrissait ses enfants, parce qu'ils donnaient leurs vies d'hommes libres pour la vie et la liberté des leurs, parce que tous ces morts ne pouvaient être morts pour rien. C'était en 1916 à Verdun, l'esprit de Verdun n'est -il plus qu'une ombre de l'histoire? En 2016, notre terre, notre liberté, nos politiques ne les ont-ils pas bradées maintes fois? Saurions nous les défendre pour nos enfants? Ils se battaient pour les leurs, même si les politiques allemands désiraient surtout la faiblesse de la France pour la spolier de ses colonies car la soldatesque allemande avait déjà été encouragée, en Belgique, dans le nord de la France, à des actes de barbarie sur des populations civiles, en 2016 savons nous encore qui sont "les nôtres" ou le tissu social a t-il été trop déchiré par les querelles politiciennes, les brassages de population, et le manque d'ambition commune qui soude un peuple? Un temps, le "je suis Charlie" voulut affirmer la solidarité entre tous les français face à la barbarie, fusse avec les plus marginaux, contreversés pour leur sectarisme vulgaire par beaucoup, mais il apparut bien vite comme un papillon éphémère, et l'état d'urgence persiste dans l'incapacité de nos politiques précisément d'assurer une politique de renouveau, d'espoir et fierté nationale, ni même la défense nationale par le respect de nos frontières.

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 17:27

Comme tous les grands égarements de l'humanité, Daesh est né d'une grande souffrance humaine.

- Ainsi, les sacrifices humains des païens s'adressaient aux Dieux qui selon eux se manifestaient dans les forces de la nature, dans des calamités, maladies, sècheresse...menaçant jusqu'à la survie de leur communauté.

- Ainsi, dans le judaïsme, la notion de malédiction divine est attaché à une punition pour faute religieuse ou morale, touchant plusieurs générations, la notion de péché et de malheur sont constamment lié, encourageant sans cesse à l'auto-critique. Cette auto-critique sera développé avec le christianisme mais on responsabilise d'abord l'individu, seul responsable de ses actes, et que l'enfant n'écope pas d'une maladie ou d'un handicap pour prix d'une faute parentale (aveugle de naissance).

- Avec l'Islam, une confusion s'installe: l'appel dans le Coran à devenir meilleur, est compris comme une constatation, l'Oumma est la meilleure des communautés, oubliant les versets engageant à "ne pas juger les communautés avant vous, elles ont passées et Dieu sera leur juge."

- Ainsi Daesh, tout comme le nazisme fit suite à la 1er guerre mondiale et ses horreurs, fit suite aux horreurs de la guerre en Irack, aux frustrations des sunnites qui étaient sous Sadam Hussein la communauté dominante, et se retrouvèrent sous un régime dévolu aux chiites les réprimant aussi durement que Sadam le fit avec les chiites, dans un chaos général.

Daesh est l'empire du Mal, semant la mort et la terreur, le dépeuplement des communautés chiites, chrétiennes, yasidis, fuyant la terreur du massacre de masse pour les uns, l'esclavage des plus monstrueux pour les autres. Sa malfaisance fit sa force, pays de cocagne pour les trafiquants, les proxénètes et les vieillards libidineux dépourvus de sens moral des pays arabes, les voyous d'Europe rêvant de frics faciles, de viols et de violence, de domination sur leurs victimes torturées qu'ils volent et violent, prostituant les femmes vertueuses et les enfants, les vendant comme du bétail.

Le génocide des arméniens par les turcs, le génocide des juifs, des gitans, des slaves...par les nazis se fondait dans le fracas de deux guerres mondiales, le génocide en Irak se fait dans le silence stupéfiant des médias lui préférant les potins mondains ou politiciens.

L'empire du mal s'étend par la puissance de la cupidité, le commerce continue par la frontière turque, l'indifférence naissant de la saturation des informations, des "twitts" , ne laissant plus le temps à la réflexion, du fait d'une forte natalité des populations les moins éduquées, l'endoctrinement par internet des jeunes qui vivent en Europe en mal d'identité et d'idéal, l'attirance des jeunes complexés pour les plus forts, pour la domination par la terreur.

Comme à la veille de la seconde guerre mondiale, il serait temps de se réveiller et faire front commun pour sauver notre civilisation, une civilisation ancrée dans le réel et non dans le délire religieux d'un autre temps. A ceux qui déclarent: "remplissez les églises vides pour freiner l'expansion de l'Islam", je réponds:"si l'église avait et tenait un discours de son temps, l'Islam aurait moins de succès".

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 16:52

Les Yésidis, encore plus que les chrétiens, sont menacés par l'Etat islamique du Levant, en effet si les chrétiens sont persécutés et soumis à des conversions forcées, les Yésidis, eux, sont massacrés.

Bien sur, tout comme les chrétiens les Yésidis se heurtent à l'intolérance religieuse des islamistes du califat du Levant qui les considèrent comme païens, ils ne peuvent donc obtenir le statut de dhimmi comme les chrétiens, c'est à dire en état de soumission et devant payer une taxe de "droit de vivre" à leur maître musulman, ils doivent être exterminés; d'où les terribles récits de massacres les concernant dans cet état.

Cependant, il semblerait que les islamistes ont exploité un crime monstrueux et collectif commis au sein de la communauté des yésidis en 2007:

Doaa Khalil Assouad est une jeune fille de 17 ans de la communauté yésidite d'Irack, elle a été lapidée après avoir été battue à terre à coup de pied dans le ventre et qu'on ait même sauté sur elle à pied joint(voir internet) par les membres de sa communauté dont des proches parents, pour avoir voulu épousé un jeune musulman sunnite. Les yésidis ne sont pas musulmans(voir wikipedia), ils descendent des tribus mèdes de l'ancien Iran qui se sont installés au Kurdistan, et leur religion, le yésidisme, est un monothéïsme qui dérive des anciennes croyances mèdes tout comme le zoroastrisme, avec la croyance en un dieu unique dont Mithra(soleil) est le serviteur. Le yésidisme irakien cependant, est plus moderne, suite à une réforme faite par le cheick Adi, maître soufi qui va donc y introduire des croyances et des rites musulmans. Comme dans l'hindouisme, il existe des castes sociales héréditaires et les yésidis ne font donc pas de prosélytisme puisqu'il s'agit d'une religion ethnique d'une communauté endogame, comme dans l'Islam, l'apostasie est puni de mort, et se marier en dehors de sa communauté ou de sa caste est . Ce qui explique le meurtre de Doaa Khalil Assouad est donc un crime qui s'apparente au meurtre pour apostasie et non pas "au crime d'honneur" comme l'interpréta la police irakienne présente sur les lieux qui, pour cette raison n'intervint pas face à la centaine de fous furieux qui la massacrèrent.

Al Qaïda, en Irack, réagit à ce meurtre en brulant peu après la maison du chef spirituel des yésidis ainsi que leur centre culturel, peu après 23 yésidis sont descendus de force d'un bus et abattus en public. L'état islamique d'Irack(qui en 2014 proclamera le califat islamiste international) qui regroupe divers mouvements insurgés en 2007 instrumentalise le crime en distribuant des tracts dans le Sinjâr rappelant le martyr de Doaa et menaçant d'un attentat, accusent les yésidis d'être des "adorateurs du diable", peu après 4 camions citernes explosent faisant 796 morts et 1500 blessés!

Aujourd'hui, en 2014, 40 000 yésidis du Sinjâr ont fui la ville pour la zone montagneuse environnante où ils souffrent de la chaleur et de la soif, (ce qui n'est pas sans rappeler la triste fin des arméniens déportés en 1915 par les turcs dans le désert entre Alep et Deir ez-Zor) à l'approche des djihadistes, au récit des pires exactions(des familles enterrées vivantes selon un réfugié) et qui ne laissent comme alternative aux yésidis que la conversion ou la mort. En effet, n'étant pas considérés comme "gens du livre"(bible) ils ne peuvent être avoir le statut de "dhimmi"(peu enviable, car cela n'empêche pas les djihadistes de vendre des chrétiennes au Souk de Mossoud!) bien que le coran demande de respecter les zoroastres dont la religion a la même origine et des croyances semblables, malgré l'apport de rites islamiques dont la prière 5 fois par jour, et l'adoration d'un Dieu unique dont Mithra, le soleil, serait le serviteur et que le Coran exige le respect de tous ceux qui adorent un Dieu unique. Rappelons également que la cène, dernier repas de Jésus avant sa condamnation au cours de laquelle il prononce des paroles reprises dans le sacrement de l'hostie par le christianisme, évoque un rite mithraïque(culte monothéïste de Mithra) et peut donner à penser que le christianisme est un synchrétisme entre le judaïsme et le mithraïsme, très répandu à cette époque dans l'empire romain. Hors, n'oublions pas que le Coran proclame que Jésus est un homme parfait né d'une vierge parfaite qui a reçu le verbe de Dieu.

La cruauté donc, est commune aux yésidis et islamistes, avec en plus pour les djihadistes la cruauté de l'état de guerre, tandis que les yésidis sont pacifiques du fait notamment de leur caractère non prosélyte. Les musulmans qui justifient la djihad au prétexte "qu'ils tuent ceux qui tuent des musulmans", ne peuvent donc utiliser ce prétexte contre les pacifiques Yésidis

Pour l'hypocrisie également: les yésidis punissent de mort l'union exogame et la conversion, alors que leur propre religion, le yésidisme d'Irack, réformé par le cheik Adi, a intégré des éléments islamiques. D'autre part Doaa fut lapidée sans jugement, quand on sait que les frères musulmans en Egypte par exemple enlevèrent des chrétiennes pour les convertir, rien ne prouve que Doaa ne fut initialement soumise à une pression, la tournure que prirent par la suite les évènements pose la question de la manipulation politique dans le but de l' élimination des yésidis: par la conversion ou par la mort.

Les djihadistes qui se veulent des puristes ne respectent même pas eux même leur Coran: meurtre d'innocents, non respect des "gens du livre" et apparentés, lapidation pour adultère qui précisément existait dans les religions pré-islamiques(ce qui explique la persistance de la lapidation chez les yézidis, et qui existait même chez les catholiques au moyen-âge à l'époque de Mahomet) mais qui est interdite dans le Coran .

Pour ce qui est de l'ignorance: voici un peu d'histoire religieuse pour comprendre que querelles religieuses ne sont que vanités de ce monde, le besoin de justifier des poussées dominatrices animales.

"Ceux qui sont enracinés dans la science disent:

Nous y croyons!

Tout vient de notre seigneur!"

Mais seuls,

les hommes doués d'intelligence s'en souviennent (sourate III 7)

Dans de nombreux passages le Coran invite à "réfléchir" ce qui explique que les conquérants arabes de jadis furent aussi protecteur des sciences, médecine, architecture, astronomie, mathématique...

En toute logique réfléchissons donc si science et religion ne se retrouve pas aujourd'hui, et si les diverses religions n'étaient pas diverses approche de la science.

Si l'on étudie l'histoire religieuse depuis les anciens mèdes et aussi chez les perses que l'on retrouve dans l'ancien yésidisme, il y a unité sous la forme de "source des dieux", notion que l'on retrouve aussi dans l'hindouisme pourtant apparemment polythéïste par excellence, les dieux qui en découlent représentent soient une force de la nature, soit un esprit communautaire animant une communauté humaine. Ce que rappelle Mahomet est donc que pour les "savants" anciens le polythéïsme n'était en fait que la contemplation d'un même Dieu aux multiples manifestations ou expressions, et ce polythéïsme s'exprime aussi dans le monothéïsme sous forme "d'anges", "de djins" dans le Coran.

Plus précisément, le mithraïsme s'est intéressé à Mithra ou soleil comme source de tout, de même chez les égyptiens avec le monothéïsme du culte d'Aton, Jésus, lui, dans la cène, fait d'une même unité, Mithra, source de toute vie, et le dieu des juifs source de tous les esprits. Sachant cela "le mystère de la cène", interprété par les catholiques comme le symbolisme du sacrifice du fils de Dieu qui donne sa vie pour racheter les hommes, presque un tour de "magie", apparait sous un jour nouveau, qui n'a rien de mystérieux:

  • Le jour de la Pâques juive, Jésus dit en rompant le pain: "ceci est mon corps, prenez et mangez", puis, après avoir rendu grâce, il donna une coupe en disant: "Buvez en tous, car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, versez pour la multitude et le pardon des péchés".

Des paroles qui renvoient au rite mithraïque ou l'eau symbolisait le sang de Mithra, et le pain, le corps de Mithra, qui proclame que tout vient du soleil, ce que confirme la science: au sein des étoiles se forment tous les éléments atomiques nécessaire à la formation d'une planète, l'énergie nécessaire à toute vie sur terre est directement(photosynthèse des plantes) ou indirectement(consommation animale) issue du soleil. Donc, dans les paroles de la cène, Jésus s'assimile à Mithra, en tant que roi et serviteur du Dieu unique dont dépend la vie du peuple, il sait qu'en s'opposant au temple jugé corrompu à la solde du gouverneur romain, il sacrifie sa vie pour sauver son peuple. Il donne donc son corps et son sang, mais son esprit vivra en Dieu, de la même manière que le soleil ne meure en donnant la vie matérielle.

De même, comme dans le bouddhisme, les yésidis, croient en la réincarnation de l'esprit d'un corps dans un autre(âme) voir, animal.

La science précise cela par la découverte de l'ADN, code génétique d'un individu, information qu'il transmet en partie à sa descendance, et compte tenu du nombre limité de gènes différenciant deux individus de la même espèce, sur un temps indéterminé, la rémanence génétique d'un même individu est plausible, ce à quoi s'ajoute la transmission culturelle formatrice des esprits. Celle du Coran est un encouragement à la "réflexion" et non au rituel archaïque et irréfléchi, une soumission à Dieu source de toute vie, et donc le respect de toute vie(voir site ecolobabisme.com: article écolobabistes, les partisans de la vie). Les djihadistes en sont bien loin...

Maintenant, dans un esprit pragmatique, la paix y gagnerait peut être si les yésidis qui, comme les juifs, sont ethniquement menacés par des mouvements djihadistes, migraient à Gaza, tandis que le Hamas et ses partisans migraient dans le nord de l'Irack? Ne vaut -il pas mieux pour les peuples comme pour les individus de se quitter plutôt que de s'entre-tuer?

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 15:54

En voyant en vidéo, à coup de pied des policiers israëliens écraser le visage d'un jeune palestinien, alors qu'un même sang hébreu coulent dans leurs veines comment l'image de juifs massacrés à coups de bottes et de pelles dans les camps de concentration ne peut -elle venir à l'esprit? Quand on voit les missiles juifs semer la mort dans Gaza comment ne pas y voir un guetto type Varsovie sous le feu des soldats du Reich et de Gaza partirent les roquettes des rebelles depuis des abris souterrains, comment ne pas se souvenir de l'inutile  révolte zélote de Jérusalem noyée dans le sang et punie par la déportation  par le pouvoir romain sous l'empereur Hadrien?

 

La mort d'un jeune palestinien brûlé vif par des fanatiques ou par ceux rendus ivre de douleur par le lâche assassinat de 3 jeunes juifs ne ramènera pas ces derniers à la vie, pas plus qu'elle ne sauvera des vies juives. Comment dans cette folie furieuse qui semble possédée les uns et les autres, ne pas y voir la folie furieuse des zélotes d'antan? Et comment pour les uns comme pour les autres ne pas s'attendre à un dénouement des plus tragiques? Jésus en son temps tenta de sauver les siens mais il ne fut pas entendu et cela se termina par une Jérusalem razée; lire:link (-Jesus-ce-messie-juif-desavoue-qui-a-sa-mort-devint-le-messie-)

 

- Qu'espère donc Israël? Ses missiles ne font que massacrés les non - combattants qui se voient plus menacés que les combattants enterrés. Certes des tirs peuvent tuer aussi en profondeur, en atteste les cratères digne de la guerre des tranchées de 1914 - 1918, mais ceux qui sont en surface sont encore plus sûrement tués si bien que se soit pour sauver leur vie ou venger la mort des leurs, ils seront nombreux à rejoindre les rangs de ces "poilus" versus Proche - Orient". Et le martyr d'un peuple fera bien vite oublier que les premiers morts furent juifs, et ce désordre ne fera que profiter aux maîtres du désordre: les djihadistes.

 

Si Israël veut vivre, elle doit respecter la Vie. Il n'y aura pas de paix ni d'espoir tant qu'il y aura une population martyre emprisonnée sur une étroite bande de terre comme un immense ghetto, rationnée, martyrisée par ceux qui prétendent défendre la démocratie, quand le premier des droit est le droit de vivre et de circuler librement. Il lui fallait d'abord convaincre et s'appuyer sur des souverains arabes afin qu'ils l'aident à évacuer cette population, l'installer sur des terres colonisées par des juifs afin que la Palestine puisse devenir un territoire plus homogène et sous la protection du roi de Jordanie, tandis que Gaza, une fois démilitarisée, deviendra terre juive. Difficile parie, mais qui pourrait être tenu si tous pariaient pour cette unique solution respectueuse de la Vie.

 

 

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 18:54

Depuis le fond des âges de l'humanité, Noël est le temps de l'espoir sous les climats tempérés. Espoir quand la nuit est la plus longue, que la lumière ne meurt et que les jours à nouveau grandissent, dans l'ère pré - chrétienne, auquel s'ajoute l'espoir que la force brutale ne dirige plus le monde à la lumière de l'enseignement du Christ dans l'ère chrétienne. Noël, un jour de trêve chaque année, pendant des siècles agités par des guerres fratricides entre chrétiens, et l'espoir, qu'un jour un monde de paix existe.

 

Cet espoir jusqu'à présent a sans cesse été déçus, si ce n'est que les pays européens qui jusque là furent sans cesse en guerre et principaux belligérants de deux guerres mondiales, sont devenus plutôt pacifiques.

Mais Noël est - il encore un temps d'espoir, un temps de résolution pour un monde meilleur?

Jésus appartenait à un monde méditerranéen, un monde en proie à l'ambition et cupidité guerrière, un monde la vie humaine n'était appréciée qu'en valeur marchande, broyant la chair comme l'âme dans l'esclavage, les jeux de cirque.

Un monde où la puissance de Rome avait été ébranlée, son autorité remise en question par la rébellion des esclaves et pauvres gens par Spartacus. Jésus enseigna que les hommes ne trouveraient pas le bonheur dans la domination mais dans la fraternité de ceux qui aimaient un même père créateur.

De nos jours, ce même monde méditerranéen est agité par le chaos politique et la violence, jusqu'à 500 000 morts pour la Syrie! Et la révolte ailleurs n'a pas apporté les espoirs conçus.

 

Du temps de ma jeunesse je vis un film fiction "soleil vert", la terre était surpeuplée, les hommes survivaient en consommant de mystérieux comprimés lyophilisés, "soleil vert" que l'on croyait en début de film fabriqué avec du plancton, et toute vie s'arrêtait à un âge précis. Mais avec la progression du film on apprenait que le plancton avait disparu des océans déserts, des agents gouvernementaux avaient pour mission d'assassiner tout individu à partir d'un certain âge, soleil vert était en fait fabriqué à partir de cadavres humains puisque toute forme de vie sur terre. "Soleil" vert semblait un film provocateur, une fiction impossible. Cela est moins vrai aujourd'hui: les océans se vident avec la pêche industriel qui en ratisse le fond, les forêts détruites dans le monde ne font que renforcer le réchauffement climatique et en cas de glaciation, l'effet albédo s'en trouve renforcé et donc calotte glacière est plus étendue, dans les immenses plantations de palmiers à huile, la biodiversité s'en trouve profondément affectée. Des terres cultivables par milliers de km2 disparaissent, de l'érosion, du nucléaire qui lors de deux grandes catastrophes entraina à chaque fois l'exclusion d'une zone d'une trentaine de km de rayon (soit environ 2700km2), avec l'exploitation du gaz de schiste, en quelques années, disparut une immense forêt canadienne, et la terre des USA fut polluée et défigurés par les forages comme un visage ravagé par la petite vérole. En France, les zones industrielles ou l'urbanisme grignotent régulièrement  les terres agricoles, et le dernier scandale en date est la destruction programmée à notre dame des landes de zones humides protégées du fait de leur biodiversité et de leur rôle de réservoir d'eau, alors même qu'une politique à la fois d'économie des hydrocarbures et de diminution des gaz à effet de serre, en toute cohérence se doit de diminuer le trafic aérien!

Alors, en ce temps de Noël, je pense aux sages de notre temps comme Tolkhein, qui apparait comme un visionnaire de notre temps, un contemporain de la première guerre mondiale, mais qui dans décrit l'emprise du mal dans sa mythologie qui, hélas semble coller à la réalité:

La puissance destructrice et la deshumanisation de la guerre totale mécanisée,

Cette anneau de domination dans "le seigneur de l'anneau" qui les attirent tous pour mieux détruire comme l'arme nucléaire;

Les nains trop cupides d'or et qui creusent trop profond, réveillant une puissance maléfique des tréfonds. Tout comme lorsque les américains creusèrent un puit de pétrole dans les hauts fonds de l'Atlantique et qui s'avérèrent incapable d'arrêter une fuite majeur dans l'impossibilité d'opérer à une telle profondeur! Ou encore quand pour le gaz de schiste ils forèrent à des km sous terre ignorant l'existence de "marée terrestre" causant des fuites de produits chimiques de méthane, menaçant les nappes phréatiques.

On sait également qu'un cataclysme volcanique majeur peut obscurcir un jour le ciel pendant longtemps, menacée la plus grande partie des terres agricoles, sans pour autant préservées nos terres et faire une réserve céréalière, seule moyen efficace de se préserver d'une famine de grande ampleur.

 

Alors en ce temps de Noël, on peut craindre encore les ténèbres engendrés par la cupidité, et espérer que la lumière de la raison en vienne enfin à  bout.

 

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 18:42

Entre partisans de l'armée et pro -Morsi; c'est la guerre civile, un chaos qui peut être le début de la fin d'un grand peuple ancien, riche et prospère, grenier à blé des arabes ou de l'Europe depuis les romains, et qui aujourd'hui vit des subsides de puissances étrangères, et mourrait de faim sans le blé américain. Mais c'est parfois quand il est au plus bas, qu'un peuple se souvenant de sa grandeur passé relève la tête et suit avec détermination un chemin nouveau de rédemption.

 

  • C'est évidemment cette deuxième hypothèse que je souhaite voir se réaliser. Mais pour cela l'Egypte doit se trouver un réconciliateur qui saura gagner sa confiance pour entreprendre les travaux pharaoniques qui s'imposent pour assurer au moins sa sécurité alimentaire. Les pro - Morsi doivent comprendre que s'ils peuvent garder leur valeurs, ils doivent au moins les adapter à leur temps. Mahomet était soucieux de la santé de son peuple, et ses prescriptions alimentaires allaient en ce sens, adaptées au climat où il vivait. Alors comment les pro Morsi peuvent -ils accepter de dépendre du blé américain pour leur survie en sachant que c'est un blé OGM, pouvant provoquer des allergies, mais surtout qui se développe au détriment de la biodiversité, et l'on voit maintenant apparaître des insectes résistants aux plantes OGM à vertu insecticide. Du fait donc de cette disparition de la biodiversité, si le blé OGM devenait très vulnérable, il s'en suivrait une perte de cultures majeures et les importations s'effondreraient.
  • D'autre part la caldeira de Yellowstone montre toujours des signes d'activité et si une explosion cataclysmique se produisait ce sont toutes les cultures de l'hémisphère nord qui seront menacées. D'où l'importance d'une politique de forestation des déserts et une politique céréalière afin de faire des stock permettant de survivre à une famine suite à un hiver volcanique que pourrait déclencher l'explosion de la caldeira.
  • Dans ce contexte c'est toute une zone désertique dans une dépression géographique qui pourrait permettre de créer un lac en détournant en partie les bras du Nil avant leur embouchure en mer, en entourant ce lac d'une forêt, et de clairières céréalières.
  • De même, comte tenu du climat fortement ensoleillé, de sa bordure maritime, c'est toute une politique énergétique à énergie renouvelable qui pourrait être mise en place.
  • Dans une population avec un très grand nombre de chômeurs jeunes, un service civile obligatoire pourrait permettre de réduire le coût d'entreprises titanesques concernant une politique de l'eau, mais en contre partie le chômage disparaîtrait.
  • Une politique de réhabilitation des pyramides et du sphinx, une politique d'utilisation de sources souterraines devrait permettre de "reverdir cette région", et pourquoi pas, utilisé certaines parties de canaux ou des pyramides comme supports et abris pour la végétation. Jadis les pyramides étaient recouvertes de pierres polies(en provenance du sous sol?), c'est tout un programme d'embellissement qui pourrait être mis en place.
  • La violence au Caire est extrême, et la surpopulation aussi bien chez le rat lors d'une expérience scientifique, que chez l'homme engendre des comportements agressifs. Il y a urgence de mettre en place une politique de contrôle des naissances(stérilisation tubaire après accouchement du 3e enfant, voir 2e si villes surpeuplées), une politique d'éducation de masse renforcée, le réduction du nombre de naissances devraient permettre aux parents de mieux investir dans l'éducation également. Que les musulmans se souviennent que le Coran prône de n'avoir qu'une seule femme plutôt que plusieurs et ne pas être en mesure d'assumer une trop nombreuse progéniture. Les temps ont changés et maintenant c'est la progéniture d'une seule femme qu'il faut limiter compte tenu de la surpopulation en Egypte.

- Je souhaite à l'Egypte de trouver son Pharaon, capable de la mener vers des projets colossaux qui seuls la sauveront, amis qui saura également insuffler un esprit nationnaliste solidaire et respectueux des libertés individuels de tous.

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 18:34

Benoît XVI, aura été le pape qui dénonça les deux grandes faiblesse de l'église actuelle:

 

- Bien que le célibat des prêtres est toujours à l'ordre du jour, Benoît XVI eut le mérite de s'interroger sur cette tradition catholique qui fit de l'église jadis une puissance par héritage des terres, mais qui de nos jours fut cause de bon nombre de désertions dans ses rangs. On retrouve à l'époque de Jésus une habitude des gnostiques juifs ou grecs de renoncer à la chair après le mariage et avoir assurer sa descendance afin de favoriser la pensée mystique par la frustration sexuelle. Moeurs que ne partageait pas Jésus qui déclara comme une boutade: "il y en a qui sont eunuques et ne servent pas Dieu, et d'autres qui se font eunuques pour servir Dieu, comprenne qui pourra!"

 

- Dans ses adieux solennels, le pape insista lourdement, avec juste raison sur la nécessité du croyant de se libérer de l'hypocrisie, d'accorder ses paroles à ses actes, rejoignant en celà Jésus comme ST jean qui dira que l'on sera jugé sur nos actes et non sur nos paroles. Ce dialogue est oecuménique car le prophète des arabes, Mahomet ne cesse inlassablement de fustiger les hypocrites, ceux qui affichent une dévotion d'apparence sans remettre en cause un mode de vie qui n'est pas celui du vrai croyant. On pourrait prendre pour exemple ceux qui se prétendent croyants et disciples de Jésus tout  en refusant de lutter contre la perversion de notre temps qui consacre par le mariage et l'adoption l'union homosexuelle en totale contradiction avec un des principes fondateurs aussi bien dans les textes bibliques que dans le Coran qui est la condamnation ferme et sans appel de ce qui dénoncé comme la perversion la plus grave

 

Par ces deux prises de position le Pape est donc en parfait accord sur ces points avec ecolobabisme.com

lire:http://www.ecolobabisme.com/article-la-religion-des-partisans-de-la-vie-l-ecolo-babisme-93478254.html:link

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 21:14

Comme s'il n'y avait déjà pas assez de preuves que la folie domine le monde, voici qu'une nouvelle absurditée s'ajoute à une très longue liste:

- Des musulmans diffusent sur internet un film sans avenir commercial "l'innocence des musulmans" qui ridiculise les musulmans et leur prophète Mahomet afin de jeter l'anathème sur les U.S.A, pays où ce court métrage a été produit. Ce film est utilisé pour déclencher une violente campagne internationale anti -  américaine au cours de laquelle un ambassadeur américain trouvera la mort à Benghazi en Libye. En France, Charlie hebdo en première page titre "les intouchables" où un musulman en tenue traditionnelle sur un fauteuil roulant est poussé par un juif reconnaissable également par une tenue vestimentaire archaïque, caricature parfaite car faisant un parallèle avec un film récent où le même mot n'a pas le même sens et mettant en avant un protectionnisme communautaire en France au détriment de l'égalité et de la liberté d'expression; mais à l'intérieur des dessins usent de vulgarité envers le prophète Mahomet. Et il n'en faut pas plus pour que les médias fassent "leur chou gras" de cette affaire, passant à la trappe l'assassinat d'un ambassadeur d'un pays sur lequel repose la force militaire occidentale.

 

Quand Al Quaïda frappa le 11 septembre 2001, Mannhatan, le coeur des USA et fit  plus de 2700 victimes innocentes et de nationnalités diverses qui périrent dans des conditions atroces, il n'y eut pas "d'émeutes anti - islamique" notables. Et le président Obama autorisa même la création d'un centre culturel musulman à un pâté de maison du lieu du massacre sans égard pour la sensibilité de certains. Mieux, cet ambassadeur est assassiné dans un pays qui appela l'occident à son secours comme des enragés mordant la main qui les nourrit.

S'attaquer à un ambassadeur est un acte de guerre, pour une giffle donnée à son ambassadeur par l'émir turc maître de l'Algérie, Napoléon III conquit Alger. 

Le film est qualifié "d' islamophobe", oeuvre d'un copte, de chrétiens "fondamentalistes"...Imprudente déclaration quand on sait que dans divers pays musulmans, en période trouble, des chrétiens, coptes notamment, sont massacrés, égorgés. Je me souviens du massacre de chrétiens du Pakistan suite à la guerre contre les talibans en Afganistan, au Liban, en Irack, en Algérie, et dans de nombreux pays d'Afrique noire régulièrement massacrés ou réduits en esclavage. Récemment des chrétiens ont été égorgés, d'autres condamnés pour "blasphème" , détails sans doute qui ne saurait excuser "l'islamophobie".

 

Pourtant, les caricatures du prophète Mahomet m'apparaissent ridicules et hors de propos pour la simple raison qu'il s'agit d'un homme qui dans le Coran se définit lui même comme n'étant "qu'un homme" de la tribu de Quraïch", et "qui juge selon les usages de son temps". Mahomet fait de la lutte contre l' idôlatrie une priorité, et refuse d'être lui même idôlatrer. Dans le Coran il est question de chrétiens qui se convertissent "la larme à l'oeil" car ils reconnaissent en lui le paraclet promis par Jésus dans l'évangile de St Jean, c'est à dire celui qui explique et tente d'établir des valeurs chrétienne en son temps, à son époque, déclarant qu'on ne saurait juger les communautés passées(juives, chrétiennes), elles ont fait l'oeuvre de Dieu en LEUR temps, les musulmans sont appellés à former une communauté nouvelle pour un dessein divin dans LEUR TEMPS et seront jugés sur leurs actes. Mahomet se définissant comme le dernier prophète de la lignée d'Abraham, il se désigne comme l'héritier de la promesse faite par Dieu à Abraham, c'est à dire établir un royaume de Dieu entre le Nil et l'Euphrate. Combien grande serait sa surprise s'il pouvait voir à notre époque des hommes sur presque tous les continents se réclamer de lui! Combien il serait choqué de voir des musulmans africains se moquer du "Jésus des chrétiens" lui qui définit Jésus comme un homme parfait sur qui est descendu le verbe de Dieu et né d'une vierge parfaite! Certes il ne devait pas être homme à se laisser insulter sans réagir, mais combien il serait choqué de voir des prétendus musulmans faire des sacrifices humains pour laver une insulte à un Mahomet combattant des idôles du passé et devenu idôle pour les islamistes fanatiques de notre temps!

 

Seules les dynasties de la péninsule arabique, celles du royaume promis à Mahomet, semblent avoir conservé la vision de leur prophète:

- Vivre dans leur temps, en sachant évoluer, passant de l'air du pétrole à la priorité du solaire et de l'écologie, en ne se prenant pas pour des idôles mais en serviteur de leur peuple dont ils doivent répondre devant Dieu. Ils ont compris que les "paraclets" de notre temps sont ceux qui veulent nous faire rentrer dans une ère écologique afin d'assurer la survie de l'humanité.

 

Mais si des caricatures du prophète Mahomet m'apparaissent aussi incongrue qu'une caricature de Vercingétorix, je ne pourrais que saluer des caricatures de "Mahomettants", ceux qui justifient crime, sexisme, communautarisme agressif par l'Islam importé hors de ses frontières naturelles que sont le Nil et l'Euphrate. Mais là évidemment, dans une France liberticide, les caricaturistes des "intouchables" se verraient probablement traîner devant les tribunaux...

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 17:57

La perversion religieuse est l'art hypocrite d'utiliser la religion dans un but précisément contraire à la doctrine religieuse.

- Ainsi en Espagne, à l'époque de l'inquisition, des juifs convertis furent accusés de pratiquer secrètement leur religion et donc  brûler vifs comme apostats sur ordre des tribunaux royaux. C'est oublier que les disciples de Jésus étaient des juifs qui observaient le rite judaïque et c'est le temple juif qui décida de les déclarer impies. Donc condamner un juif converti au christianisme et observant un rituel juif était une perversion religieuse permettant d'exclure les juifs de la communauté chrétienne d'Espagne.

- Mahomet, qui tenait en grande estime sa première femme Khadija, lutta contre les traditions pré -islamique. Et c'est pourtant en terre d'Islam que se perpétuent des rituels criminels comme l'infubilation.

- Mahomet exigea quatre témoins pour confirmer l'adultère et l'emprisonnement en était la peine encourrue, de nos jours, au nom de l'Islam, sur simple dénonciation calomnieuse, une femme peut être mise à mort. En Iran, la parole de deux femmes équivaut à celle d'un homme.

- En ce qui concerne la grande Djihad, c'est à dire la conquête militaire qui avait pour but la conversion des populations autochtones considérées comma païennes(les chrétiens croyant à la "sainte trinité" étaient considérés comme polythéïstes également): les propriétaires autochtones devaient payer un impôt foncier(Kharaj) en plus de la dîme payée par les propriétaires musulmans à qui des terres avaient été distribuées. Les conversions représentaient donc un manque à gagner majeur, si bien que les convertits ne furent pas alléger d'impôts ce qui provoqua de graves troubles, si bien que selon Jean Burlot(la civilisation islamique éd Hachette), Al Hajjdj interdit les conversions!

 

  • Le port du voile aux olympiades par les sportives est un exemple typique de perversion religieuse: l'art d'utiliser une tradition archaïque pour publiciter une communauté religieuse, dans un contexte pervers ou le port du voile perd ici sa raison d'être originelle.

- En effet, le voile se portait dans les communautés hébreux puis chrétiennes, bien avant qu'existe l'Islam. A l'origine, hommes et femmes se protégeaient par une coiffe ou voile des intempéries, ensoleillement, ou de la poussière des régions arides

- Le voile cachait les cheveux, et donc la possibilité de distinguer de loin une femme jeune ou âgée aux cheveux grisonnants, ou une femme malade, anémiée qui perdait ses cheveux. Une belle chevelure fut donc assimilée à une bonne santé, et à une femme bonne progénitrice. Car faire des enfants était la première chose que l'on attendait d'une femme. Chez les peuples nomades, cacher une femme jeune aux yeux des autres, édiminuait son risque d'enlèvement.

Le voile intégral fut même une initiative d'une communauté chrétienne préislamique en Algérie et ce voile intégral montrait la nature "fermée" et endogame de cette communauté.

 

- Le Coran reprend simplement une règle qu'imposait également l'église: l'obligation aux femmes de se couvrir la poitrine ou sa parure. En effet St Paul, apôtre chrétien, demande aux femmes de ne pas tresser leur chevelure, car pour s'embellir une femme tressait ses cheveux et usait de bijoux dans sa chevelure. Plus laxiste, le Coran n'interdit pas la "parure" mais seulement de la cacher aux yeux des hommes.

 

- Le voile de nos jours, est avant tout un signe distinctif des musulmanes, un signe d'appartenance de ses femmes à leur communauté musulmane et endogame, c'est à dire des génitrices réservées aux musulmans.

 

  • Le voile en compétition sportif perd donc sa vocation de protéger la femme du regard masculin: par définition un(e) sportif(ve) expose son corps au regard des autres et ses perfections obtenues par le sport. Il est évident qu'il s'agit de femmes jeunes et en bonne santé! Le voile affiche ici simplement leur volonté ou obligation qui leur ait faite de suivre les règles de l'Islam et de n'appartenir qu'à leur père ou leur mari qui ne peut être que musulman.

 

 

- Il faut donc maintenant s'interroger sur la raison de femmes voilées participant aux olympiades:

  • Le Coran condamne avant tout les "hypocrites" et prétendre qu'un voile protège une femme en tenue sportive des regards masculins, voilà bien un bel exemple d'hypocrisie religieuse! Si réellement des théocraties islamiques refusent que des regards masculins se posent sur ses femmes, alors, en toute logique, il leur faut organiser eux même des olympiades réservées aux femmes aussi bien en tant que participantes sportives ou en tant que public strictement féminin!
  • S'il s'agit simplement d'afficher leur volonté de vivre en communauté musulmane endogame, un simple anneau vert au doigt ou un turban vert, une tenue verte, ou une teinture des cheveux en vert...devraient faire l'affaire! Il me semble licite par contre, que ses femmes habituées à se déplacer sous la protection d'un homme de leur famille puisse le faire, quitte à vivre pour celà dans un hôtel aux frais de leur pays.
  • Maintenant, la présence de femmes voilées peut être considérée comme un message politique: nos femmes sont soumises, le voile est le signe de leur soumission, et ont cependant les mêmes capacités que les femmes occidentales. Ce qui renforcerait la fierté des musulmanes, et donc la légitimité de leur soumission, et par là la supériorité du musulman sur les autres hommes. La compétition sportive deviendrait donc une lutte idéologique.

 

 

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 19:19

Eva Joly lors d'une interview télévisée a en effet déclaré que libéraliser la vente de cannabis serait un coups fatal au commerce illégal des armes qui a permis d'armer Mohamed Merah, ce jeune homme de 23 ans, multi-récidiviste qui a froidement abattu des militaires français et des enfants d'une école juive.

 

- Et bien Madame, il faudra approfondir vos connaissances en matière de culture militaire!

Car la consommation de haschisch est culturellement lié a la violence guerrière dans la culture musulmane.
En effet je vous rappelle que le mot "assassin" dérive du mot arabe "achichiyyin" qui signifie "enivré d' haschisch" qui désigniait les adeptes d'une branche de l'ismaélisme de la fin du XIe siècle dont la politique était fondé sur le meurtre.

 

- Plus près de nous voici  le témoignage du général Paul Aussaresses dans son livre "services spéciaux Algérie 1955 - 1957. édition Perrin:

"...Deux ouvriers pieds noirs de la mine parvinrent à s'échapper et arrivèrent, éperdus, hors d'haleineau camp de Péhau. ILs criainet et disaient en pleurant que des hommes tuaient avec une férocité inouïe qu'ils s'étaient emparés des bébés pour les écraser contre les murs, qu'ils étripaient les femmes de tous les âges après les avoir violées.

A Péhau, nous ne disposions que de deux cents jeunes recrues commandées par le capitaine Perret... Mayer en apprenant la catstrophe, décida de reprendre la mine au plus vite. Utiliser des soldats du contingent qui n'avaient pas terminer leur instruction et savaient à peine recharger leur arme ou comprendre un ordre était extrêmement risqué...Deux avions d'entraînement T6 disponibles décollèrrent immédiatement pour appuyer les deux cents appelés qui, sans hésiter, donnèrent bravement l'assaut pour sauver les civils encore vivants. Aucun d'eux ne perdit son sang froid. Ils n'ouvrirent le feu qu'à vue et au commandement de leurs officiers... Malheureusement, ce qu'ils avaient eu le temps de faire aux européens de la mine dépasse l'imaginable...Quand j'ai vu les enfants coupés en morceaux, égorgés ou écrasés, les femmes éventrées ou décapitées, je crois que j'ai oublié ce qu'était la pitié. Le plus incroyable est que ces gens avaient souvent été massacrés et mutiliés par leurs voisins musulmans qui, jusque là vivaient en bonne intelligence avec eux. On les avait fait boire et fumer du kif. On les avait inciter à piller les maisons des ouvriers pieds noirs et on leur avait montré l'exemple."

 

Il est certain que si la vente de cannabis est légalisé, ce n'est pas pour autant que des trafiquants "pointeront " au chômage, mais bien au contraire, se reconvertiront dans un traffic encore plus criminel et qui pourra tout aussi bien profiter au traffic d'armes. Par contre il est sûr que le nombre de jeunes risquant de sombrer dans la folie meurtrière enragée ira en augmentant si la consommation de drogues dites ironiquement "douces" se banalise encore plus. Je crois qu'au contraire une lutte encore plus ferme contre la consommation de cannabis sous toute forme et surtout associé à l'alcool doit être mené.

 

 

 

Repost 0
Published by marie-jeanne jourdan - dans actualités
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de marie-jeanne jourdan
  • Le blog de marie-jeanne jourdan
  • : sociologie, comment bâtir un monde viable avec les menaces planétaires qui pèsent sur le monde de demain.
  • Contact

Profil

  • marie-jeanne jourdan
  • formation:médecin
centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. 
écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook
  • formation:médecin centres d'intérêts:histoire et étude des religions,écologie,sociologie. écrivain:auteur de "plaidoyer pour un monde viable"(commande aj56@live.fr)-sociologie- et "le temps des révélations" roman à thèmes, chez publibook

Recherche

Pages